Ibram Gaunt

De Warhammer 40k - Lexicanum


DeathwingBook.jpg Attention, Adepte de LEXICANUM!

Cet article ou cette section ne cite pas suffisamment ses sources.

Ibram Gaunt est un Commissaire de la Garde Impériale qui vécu entre la fin du M41 et au moins le début du M42.

Histoire

Ibram Gaunt, qui porte le titre de colonel-commissaire, est le commandant du 1er régiment de Tanith, mais aussi un ami proche de feu le Maître de Guerre Slaydo. Orphelin, il étudia à la Schola Progenium d'Ignatus Cardinal, sous l'oeil sévère du maître Boniface. En tant que commissaire cadet, il fut rattaché au 8ème Hyrkien aux côtés du général-commissaire Delan Okar. Peu après la Bataille de Balhaut, il fut envoyé sur le Monde Forestier de Tanith Magna, dans le Segmentum Pacificus, afin d'y superviser la 1ère Fondation de trois régiments. Hélas, une flotte du Chaos arriva et détruisit la planète. Gaunt se retrouva donc avec l'équivalent d'un régiment complet, mais son charisme assura l'entière coopération de ses hommes inexpérimentés mais pleins de talents. Il devint célèbre en transformant la catastrophique Bataille de Vervun, sur Verghast, en siège héroïque et victorieux. Un an après, il faillit perdre son grade lors du "désastre" de la Doctrinopole d'Hagia. Deux ans et demi plus tard, lui et son régiment furent réclamés de manière étrange par Sainte Sabbat réincarnée, et une fois de plus, Gaunt s'illustra. Mais ce fut un ans après la Bataille d'Herodor qu'il accomplit son plus haut coup d'éclat : une opération derrière les lignes ennemies sur Géréon afin de tuer un traître, le seigneur général Noches Sturm. Sturm était le commandant en chef des forces impériales lors de la bataille de Vervun, mais sa lâcheté lui valu la perte d'une main par Gaunt. Ce dernier accomplit sa mission sur Géréon avec une équipe de soldats triés sur le volet, et revint seize mois plus tard sur Ancreon Sextus pour découvrir que son régiment avait été démantelé. Face à la situation catastrophique sur la planète, Gaunt récupéra in extrémis le commandement de ses hommes et sauva Ancreon Sextus d'un sort terrible.

Sources