Test de Morkai

De Warhammer 40k - Lexicanum
Un aspirant des Space Wolves venant de réussir le Test de Morkai. 1-p.10

Le Test de Morkai est l'épreuve ultime subie par un aspirant avant de rejoindre les rangs des Space Wolves. 1-p.10

Description

Les Space Wolves sont choisis parmi les plus braves et les plus nobles des fils de Fenris. De mystérieux étrangers à l'aspect effrayant parcourent les terres gelées de la planète. Ce sont d'immenses et massifs guerriers aux yeux flamboyants, portant des dépouilles de loups. Dans les grandes salles, autour du feu, on raconte des histoires sur ces mystérieux étrangers qui arrivent au plus profond de l'hiver pour défier héros et vantards dans des épreuves de force et de résistance a la boisson. Ils recrutent les meilleurs et les emmènent dans les ténèbres: leurs amis et leur famille ne les reverront jamais. Ces mystérieux étrangers sont les Prêtres Loups des Space Wolves : ceux qui choisissent les braves. Les jeunes qu'ils recrutent seront testés pour devenir des Space Marines. S'ils réussissent, les gênes de Leman Russ leur seront implantés. 1-p.10

Nature du Test

Pour rejoindre les rangs du Chapitre, le jeune guerrier fenrissien doit endurer de nombreuses épreuves, autant intellectuelles que physiques. Cependant l'ultime épreuve est toujours la même : le Test de Morkai . 1-p.10

L'épreuve est longue et nombreux sont ceux qui échouent, pris par Morkai et perdus à jamais. L'aspirant est emmené à cinq cents lieues du Croc, et boit à la Coupe du Wulfen afin que son corps assimile le Canis Helix. 1-p.10

À ce moment-là, son objectif est de regagner le Croc. Pour réussir, il devra affronter le blizzard et les prédateurs d'Asaheim. Une fois de retour parmi les Space Wolves, il se voit implanté les autres gènes qui canalisent les effets du Canix Helix. Ils deviennent alors des Space Wolves à part entière, parcourant les étoiles à la recherche des ennemis du Père de Toutes Choses. Hélas, une minorité de ces guerriers ne parviennent pas à surmonter cette malédiction et lors d'importantes poussées d'adrénaline, la Malédiction du Wulfen s'éveille en eux. 1-p.10

Sources