Siège de Cthonia

De Warhammer 40k - Lexicanum

Le Siège de Cthonia, est une bataille qui vit s'affronter les loyalistes et les traîtres pour le Monde de Cthonia. 1

Informations basiques

- Siège de Cthonia -
IMP.png
Imperial Fists
Lieu de la Bataille /
Campagne :
Cthonia
Date : 006.M31 Premier siège1

006.M31-013.M31 Guérilla 013-014.M31 Second Siège 1

Conflit : Hérésie d'Horus
- Belligérants -
Défenseurs : Attaquants :
Armée Impériale traîtres, Sons of Horus, Word Bearers, Alpha Legion, Legio Ulricon, Legio Andrastus, Legio Magna, Maison Atrax.1 Dark Angels, Imperial Fists, Iron Hands, Space Wolves Raven Guard, Thousand Sons, Adeptus Custodes, Armée Impériale, Legio Astraman, Legio Osedax, Maison Vyronii, Sœurs du Silence.1


Premier Siège

En 006.M31 lorsque l'Hérésie d'Horus se déclencha, Cthonia était une épine dans le dos de Terra de par sa position et son statut. Rapidement Rogal Dorn assembla rapidement une force comprenant les 9ème Bataillon et 14ème Bataillon, accompagnée par la 13ème Grande Compagnie des Space Wolves, 3 sodalities de l'Adeptus Custodes et quelques régiments de l'Armée Impériale originaire de Terra. En face Horus n'avait fait que peu d'effort pour renforcer les défenses de son monde natal perdu dans l'espace impérial. En effet, Cthonia ne possédait que en garnison que deux chapitres des Sons of Horus récemment retournés sur Cthonia afin de regarnir leurs effectifs et une compagnie renforcée de Word Bearers.1

Ainsi il apparu rapidement que Cthonia n'était qu'une diversion d'Horus pour détourner des forces des loyalistes des principaux zones de guerres. Ainsi lorsque les Impériaux arrivèrent sur Cthonia sous les ordres du Lord-Castellan Evander Garrius, il ne rencontrèrent qu'une faible résistance, les traîtres se repliant sur la Porte Lupercal et le Terminal Atlas, tandis que la flotte s'enfuya dans le Warp. 1

La 13ème Compagnie lança l'assaut sur la Porte Lupercal dans un assaut brutal, brisant rapidement la résistance des traîtres. Menés par Garrius et sa 456ème compagnie, les Loyalistes arrivèrent dans l'ancienne salle du trône d' Horus. Cependant, cette attaque avait été menée avec une rapidité injustifiée en raison de l'empressement de Garrius à humilier ses anciens alliés, ce qui a coûté aux Imperial Fists beaucoup plus de pertes que prévue. Les Fils d'Horus, quant à eux, menaient déjà une campagne de guérilla, utilisant la dense cité-ruche pour couvrir leurs contre-attaques ainsi que leur retraite progressive.1

Les Loyalistes finirent par comprendre que les Traîtres ne cherchaient pas à tenir la Porte de Lupercal, mais à saboter des systèmes clés afin de rendre l'industrie, l'infrastructure et les défenses orbitales de la planète inutiles pour l'Imperium. Bien que les forces de Garrius se soient empressées d'arrêter les saboteurs, les Traîtres ont réussi à paralyser de nombreux systèmes et se sont finalement retirés dans les cavernes souterraines de Cthonia, d'où ils ont pu poursuivre leur résistance. Ce Siège fut une fausse victoire pour l'Imperium, et Dorn fut contrarié par les pertes inutiles. Un certain nombre de commandants des Fils d'Horus furent capturés lors du Siège. Ils furent ensuite ramenés sur Terra et exécutés publiquement.1

Guérilla

En dépit des pertes, Cthonia appartenait finalement à l'Imperium. Sa ruche principale nommée Lupercal’s Gate fut détruite et ses ruines renommées Traitor's Gate. La planète fut cédée sur ordre de l'Empereur à Dorn. Ses ressources furent redirigée vers l'effort de guerre impérial. Ses habitants étaient parfait pour venir agrandir les rangs des Imperial Fists et de l'Armée Impériale. Ses ressources minières fut dirigées elle vers le Monde Forge de Graia.1

Evander Garrius fut nommé Protecteur de Cthonia et se vit attribuer la tâche de faire contribuer et d'effacer tout souvenir du traître sur ce monde. Rapidement de nombreuses troupes présente sur Cthonia furent réassigné vers d'autres champs de bataille ne laissant qu'une compagnie renforcée et quelques régiments de l'Armée Impériale originaire du monde proche de Necromunda. Néanmoins, cela fut à peine suffisant pour contenir les raids des survivants Sons of Horus en provenance des tunnels. Ainsi Garrius rapidement renforça sa garnison avec des Inductiis, provenant des habitants de Cthonia, afin de renforcer sa garnison et d'envoyer des troupes à Dorn. En effet, de nombreuses recrues Cthonienne furent affectée à d'autres compagnies Imperial Fists. Néanmoins ce fut compensé par l'arrivée d'autres renforts innatendu, comme des détachements des Légions Éclatées, ou les survivants de la 5ème Confrérie des Thousand Sons en quête de rédemption. Suite à la Bataille de Tallarn, trois compagnies Imperial Fists et de nombreux régiments de l'Armée Impériale arrivèrent à Cthonia.1

Second Siège

Vheren Ashurhaddon assemble ses forces

Vers la fin de l'Hérésie d'Horus, de nombreuses voix firent leur apparition contre l'avancement de la corruption des Sons of Horus. Cette faction estimée que les Sons of Horus était sur la voie de la damnation et que seul le retour aux traditions Cthonnienne pouvait empêcher cette chute. Malgré les nombreux appels aux changements, Horus et ses plus proches conseillés n'avait pris aucune mesure. Ainsi Vheren Ashurhaddon créa une Loge Guerrière nommée les Vrai Fils de Cthonia. Cette Loge guerrière pris rapidement de l'ampleur, rassemblant de nombreux vétérans de la Grande Croisade, mais aussi de nombreux Inductiis en recherche d'identité. Cette Loge ne voyait en l'occupation de Cthonia par l'Imperium un grand déshonneur et voulait laver l'affront en libérant leur monde natal.1

Vheren Ashurhaddon fit de nombreuses demandes d'attaques pour libérer le monde natale des Sons of Horus, qui lui furent refusée. Néanmoins, quand la Guerre Solaire pris fin et qu'Horus s’apprêta à lancer le Siège de Terra, il autorisa Vheren à partir à la reconquête de Cthonia, bien que l'impact stratégique pour les traîtres d'une telle victoire était insignifiante. Par la suite, les érudits supposèrent qu'Horus avait approuvé l'attaque car il voulait épargner les forces des "Vrais Fils" et pensait que la reprise de son monde natal pourrait être une puissante victoire symbolique. De plus il était à la tête d'une armée si puissante à ce moment-là, que les troupes d'Ashurhaddon ne manqueraient pas à Terra. Seul Alpharius aurait averti Horus que l'opération était stratégiquement peu judicieuse, mais les paroles du Primarque de l'Alpha Legion furent ignorées.1

La flotte des traîtres se rassembla dans les cendres du Système Beta-Garmon. Rapidement Vheren fit appel à d'autres forces afin de renforcer ses hommes. C'est ainsi que le Mechanicum Noir de Voss le rejoignit ainsi que des cohortes de Headhunters Cthonien. Les Word Bearers et l'Alpha Legion arrivèrent également de leur propre chef et malgré quelques tensions ils furent acceptés selon les traditions cthonniennes qui disent qu'un guerrier doit prouver sa valeur sur le champ de bataille.1

La Bataille spatiale

La flotte traître fut finalement assemblée avec de nombreux navires récemment construit par les Monde Forge de Xana II et de Cyclothrathe. La flotte menée par le Tomb of Gold vaisseau amiral de Vheren s'engouffra dans le Warp. Le Sigma 9-14, fut le premier vaisseau à arriver dans le Système Cthonia. Il fut immédiatement attaqué par les Frégates Légères Blade of Midnight et Shadow-Eye de la Raven Guard. Les vaisseaux impériaux pensaient initialement que ce vaisseau n'était que des pirates, mais ils furent vite surpris quand la totalité de la flotte traître arriva. Rapidement les vaisseaux de la XIXème légion décampèrent et avertirent les autres forces loyalistes. 1

Cthonia n'était défendu que par trois vaisseaux capitaux, le Burden of Duty une Barge de Bataille de Classe Gloriana, le Grendel un Vaisseau-Usine de classe Golgotha des Iron Hands et le Warp-Spite Barque de Rogue Trader de Classe Fortuna accompagné de 23 vaisseaux de ligne et moins d'une centaines de destroyers. En face les traîtres avait 5 vaisseaux de classes capitales, 50 vaisseaux de lignes et 300 vaisseaux d'escortes. Sachant sa flotte condamnée à l'avance, Garrius ordonna au 2/3 de sa flotte menée par le Grendel de lancer l'assaut sur les traîtres pendant que le reste de la flotte se cacherait dans les champs d'astéroïdes. Il ordonna également à sa flotte de viser en priorité les vaisseaux de transports du Mechanicum Noir. La flotte traître fut surprise de l'attaque loyalistes, néanmoins la bataille pencha en faveur des traîtres lorsque le Sacra Astra de l'Archmagos Draykavac fit son apparition suivit de la flotte de Cyclothrathe.1

Par la suite Garrius détruisit la plaque orbitale menant à Cthonia et obligeant les Sons of Horus à réaliser un assaut via les Drop Pods.1

L'Assaut

Le visage de Cthonia avait beaucoup changé depuis l'arrivée des Imperial Fists. Ceux-ci avaient n'étaient pas resté sans rien faire et avaient fortifié lourdement le monde des Sons of Horus. La destruction de la plateforme orbitale de causa de nombreuses frictions au seins des traîtres sur la marche à suivre. Le Chef de Clan Ryaeve voulait lancer un assaut direct afin de prendre Cthonia par un assaut rapide, mais puissant, voulant prouver la force de ses Inductiis. De l'autre côté Vheren Ashurhaddon était conscient des forces des Imperial Fists et il ne voulait pas gâcher le sang de ses hommes. Il voulait trouver la route la plus sûre pour la victoire. Le Praetor Mordakar des Word Bearers suggéra d'envoyer ses hommes si les Sons of Horus voulait éviter les pertes. Se sentant insulté par de telle parole, Ryaeve et ses hommes réagirent au quart de tour, même les vétérans suivirent. Sans d'autre choix, Ashurhaddon autorisa un assaut par Drop Pods du 68ème Chapitre suivit par le 5ème Chapitre en Thunderhawks. L'objectif de l'attaque était la nouvelle forteresse Imperial Fists, la Praesidium Arx.1

Croyant déceler une faiblesse dans le dispositif loyaliste, Vheren Ashurhaddon lança ses troupes en direction de la plaine entre la Praesidium Arx et le Terminal Atlas. Néanmoins la première vague menée par Ryaeve malgré quelques pertes dû aux défenses anti-aérienne tomba exactement là où Garrius les attendait. Ce fut un massacre. Ce terrain avait été aménagé en un vaste champ de mine, combinant la maîtrise de siège des Imperial Fists et la maîtrise de la technologie des Iron Hands. Les mines gravitationnelles firent chuter à pleine puissance les drop pods sur la terre ferme, tuant leurs occupants et les détruisant, seul les Dreadclaws et les Kharybdis réussirent à les éviter. Lorsque les nuages de poussières se dissipèrent un tiers de du 68ème Chapitre avait été anéantit ou mis hors de combat. Plus tard Garrius appela ce moment "son propre Massacre du Site d'atterrissage". Les survivants se regroupèrent et Ryaeve ignora les ordres fragmentaires venu de l'orbite l'entraînant à se replier et attaquer les positions loyalistes, malgré les pertes. Néanmoins avant qu'ils ne puissent faire quoique ce soit, des flashs de téléportation se manifestèrent et des Deliverers firent leurs apparitions, et massacrèrent les Sons of Horus désorganisés. Dans le même temps, des Spartans portant la couleur des Imperial Fists sortirent d'hangars souterrains et foncèrent vers les lignes désorganisées des fils de Cthonia.1

Ryaeve rallia ses Inductiis abattant chaque Terminators de la Raven Guard assez fou pour le défié à l'aide de ses haches jumelles. Il espéré tenir le temps que le 5ème chapitre arrive afin de repousser les loyalistes. Alors que Ryaeve venait d'abattre un Centurion de la Raven Guard, il fut à son tour grièvement blessé par une volé de tir provenant du Moritat Kaedes Nex. Suite à la perte de leur leader les Inductiis commencèrent à se faire massacrer dans des batailles isolées et seule l'arrivée du 5ème Chapitre permis de sauver les survivants.1

La défaite initiale permit à Vheren Ashurhaddon de reprendre le contrôle total sur la force d'attaque. Il choisit alors de faire débarquer ses troupes dans un endroit plus éloigné, pour éviter les pièges des loyalistes, mais pas très loin pour obliger les Imperial Fists à sortir de leurs bases pour l'attaquer.1


Ainsi rapidement les traîtres dégorgèrent 500 000 hommes et un milliers de véhicules. Le débarquement cette fois-ci ne souffrit pas trop, seule quelques convoyeurs furent détruit par la Raven Guard en embuscade. Les loyalistes se portèrent à la rencontre des traîtres, mais le premier contact eu lieux lorsque les équipes de l'Alpha Legion déployée par Ashurhaddon remarquèrent que les loyalistes avait abandonnés leurs véhicules lourd pour attaquer de flanc et de nuit les Sons of Horus. Afin de contrer cette attaque, Vheren déploya le 19ème Chapitre surnommé les Iron Wolves qui était une formation blindée composée de Kratos, appuyé par les forces du Mechanicum et les Ordinatus de Draykavac ainsi que les Word Bearers. Les Imperial Fists menés par le Consul Adarus, ouvrirent le feu et rapidement des centaines de chars furent détruits des deux côtés.1

La bataille fit rage jusqu'au petit matin, lorsque les Titans de la Legio Astraman firent leurs apparition, des dizaines de tanks traîtres furent balayés. Vheren ordonna à Draykavac de rediriger le feu de ses ordinatus sur les titans loyalistes. Un titan Warlord fut rapidement détruit. Cela retarda l'attaque des 15 Titans loyalistes d'une dizaines de minutes permettant aux convoyeurs de Titans des traîtres d’atterrir, bien que certain furent détruit durant leur phase d’atterrissage.1

Au cours de la bataille qui s'ensuivit, les titans loyalistes furent détruit, devant le nombre écrasant de titans adverses, mais en emportant de nombreux titans traîtres avec eux. Les Imperial Fists se retirèrent au cours des combats.1

Le Siège Commence


Forces en Présence

Second Siège

Imperium

Les forces de l'Imperium était sous le commandement du Lord-Castellan Evander Garrius capitaine de la 456ème Compagnie des Imperial Fists et Tyran de Cthonia.1


  • Les Imperial Fists comptait des éléments des 5ème, 18ème, 19ème et 456ème compagnies soit environ 10 000 Astartes accompagnés de 5000 Inductii levés sur Cthonia. 1
  • Les Thousand Sons étaient composé des survivants de la 5ème Confrérie, soit environ 3 000 Space Marines gardés par un contingent de Sœurs du Silence sous les ordres du Magister Sul Kontep. 1
  • Taghmata de Graia, force mixe comprenant 500 véhicules blindés et 150,000 hommes.1
    • 100 000 hommes de Milice levés sur Cthonia après la prise de contrôle du monde par les Imperial Fists.1


Traîtres

Les forces des traîtres était sous le commandement de Vheren Ashurhaddon capitaine de la 23ème Compagnie des Sons of Horus.1

  • Les Sons of Horus comptait les survivants des 5ème, 19ème, 20ème, 23ème, 34ème et 68ème chapitres soit environ 20 000 vétérans accompagnés de 400 véhicules blindés. 1
  • Les Word Bearers comptait des éléments du chapitre Flayed Hand comprenant 4000 Space marines et 8000 Debased sous les ordres du Capitaine Zedek Mordakar.1
  • L'Alpha Legion engagea moins de 2000 hommes au cours de la campagne sous les ordres d'un Space Marine connu sous le nom d'Incursus.1
    • Le Mechanicum Noir comprenait des Forces provenant des Tahgmata de Voss et de Cyclothrathe1
  • Tahgmata de Voss composé d'environ 10000 automates de diverses classes sous le commandement de l'Archmagos Ferrok Trahn.1
  • Tahgmata de Cyclothrathe composé de 1000 véhicules blindés dont trois Ordinatus et 5 000 hommes de soutient.1
    • L'Armée Impériale traîtres comprenait des 800 000 hommes, dont 500 véhicules blindés, provenant des :


Sources