Saim-Hann

De Warhammer 40k - Lexicanum


Saim-Hann est l'un des Vaisseaux-Mondes de la race Eldars. Les membres du Vaisseau-Monde sont réputés pour leurs de "Chevaucheurs Sauvages". 1


Soldat Typique Données de Base Symbole
Saim-Hann Gardien.jpg Nom Saim-Hann Saim-hann-icone.jpg
Signification "Quête de l'Illumination"
Localisation Actuelle Segmentum Pacificus
Couleurs Principales rouge, blanc
Unité(s) Favorite(s) Chevaucheurs Sauvages 1 ou Wild Riders, Véhicules Antigravs 1
Spécialité(s) Raids Eclairs
Réputation Fiers, Sauvages, Courageux, Honorables


Historique

Chevaucheurs Sauvages plongeant au cœur des combats. 3-p17

Il est dit que Saim-Hann fut l'un des premiers vaisseaux-mondes à quitter les mondes eldars à l'approche de la Chute et que sa culture est, parmi tous les vaisseaux-mondes, la plus proche des Exodites. Les autres vaisseaux-mondes voient d'ailleurs les Eldars de Saim-Hann comme des barbares. Ils forment en fait des guerriers fiers, privilégiant l'honneur à un point que les autres Eldars trouvent excessifs. Bien que leur bravoure soit légendaire, leurs intransigeance les à souvent conduit à entrer en guerre contre d'autres races, voir même contre d'autres vaisseaux-mondes, et ce même si le combat semblait perdu d'avance.

Saim-Hann a également développé une forme de la Voie de l'Eldar nettement plus flexible que sur les autres vaisseaux-mondes, ce qui est également considéré par les autres Eldars comme dangereux car ne protégeant pas suffisamment contre les pratiques ayant menées à la Chute. En revanche, les Eldars de Saim-Hann ont recours à de nombreux rites de passage se déroulant généralement sur les mondes exodites. L'une des épreuves les plus dangereuses consiste à attraper un serpent-dague alors qu'il est en train d'attaquer, le serpent étant le symbole de Saim-Hann. 3 Les Wilds Riders excellent d'ailleurs à imiter la frappe de ce serpent, arborant tous un tatouage le représentant. Les jeunes Gardiens se livrent souvent à des concours de vitesse et d'habileté, même sur le champ de bataille.

Les Wild Riders (ou Chevaucheurs Sauvages) sont les plus célèbres guerriers de Saim-Hann, des spécialistes du raid qui partent à la bataille sur de rapides motojets et Vypers. Regroupés en familles guerrières claniques, ils ont une importance fondamentale sur les décisions du vaisseau-monde. En effet, quasiment la totalité des Eldars du vaisseau-monde, y compris les prophètes, appartiennent à l'un de ces clans. Chaqeue clan est dirigé par un patriarche (ou une matriarche, la filiation étant autant paternelle que maternelle2) dont la position est généralement héréditaire. Ces patriarches inspirent une loyauté indéfectibles à leurs suivants, et sa recherche incessante de l'honneur les conduit souvent dans des situations dangereuses. Les plus proches parents du patriarches sont ses hommes liges 3 (ou Chevaliers 2) qui forment sa suite à la bataille, se peignant le visage de sang frais avant d'aller au combat. De même, chaque unité de motards est composée d'Eldars liés par le sang et arbore une bannière marquée de la rune familiale. En fait, les Eldars de Saim-Hann ne mettent leurs liens familiaux de côté que lorsqu'ils deviennent des guerriers aspects, leur loyauté à leur temple étant alors plus forte que tout.

Les guerriers de Saim-Hann payent toujours leurs dettes. Ils sont prompts à se lier de sang entre eux et l'on raconte même qu'ils se boivent mutuellement le sang lors de cérémonies occultes. Cependant, leur culture engendre souvent des dissensions internes. En effet, à la différence des autres vaisseaux-mondes qui se mobilisent en masse, chaque clan de Saim-Hann est libre de rejoindre telle ou telle cause. Il arrive donc qu'ils se retrouvent opposé les uns aux autres, encore que leurs affrontements prennent alors la forme de combats rituels, consistant en des affrontements singuliers entre champion. Si ces duels d'honneur ne sont pas rares, ils sont rarement à mort, le vainqueur étant désigné au premier sang versé mais leurs conséquences potentiellement fatales renforcent encore la réputation de sauvage de Saim-Hann aux yeux des autres Eldars.

Symbole

Il s'agit du Serpent Cosmique. Selon les mythes eldars, le serpent est la seule créature existant à la fois dans le monde matériel et l'univers psychique. On raconte qu'ainsi le serpent connait tous les secrets du passé et du présent. Ainsi, saim-Hann signifie "Quête de l'Illumination" car le mot eldar "Saim" désigne à la fois le serpent et le secret.

Les couleurs du vaisseau-monde sont le rouge contrasté par du blanc et du noir.

Tactiques Militaires

Saim-Hann emploie massivement les Motojets, les Vypers et les Lances Etincelantes afin de monter des attaques éclairs dévastatrices.

Il arrive également que des Seigneurs Fantômes servent d'appât, un adversaire pensant attaquer un marcheur isolé se retrouvant alors rapidement encerclé et détruit par les Wild Riders. 5

Engagements militaires et faits d'armes

  • 487-492.M39 : Soif Cruelle. Le Prince Démon de Slaanesh Lilesh Lubrik à la tête de ses hordes démoniaques lance une invasion de grande envergure sur les planètes impériales près de la Lune des Cauchemars. Désirant empêcher l'ouverture d'une faille Warp, le vaisseau-monde attaquent les démons en risquant le tout pour le tout. Pendant cinq années, les Gardiens du Vent annihilent d'innombrables serviteurs du Grand Ennemi. Le chef Nuadhu accule Lilesh Lubrik dans sa forteresse du Santuaire des Péchés. Les Eldars tiennent en respect les hordes du Chaos à grands renforts de salves de Catapultes Shuriken. C'est alors que Nuadhu bondit de sa selle en plantant la légendaire Lance Céleste en plein cœur du démon. Lilesh Lubrik est banni dans son royaume infernal et les démons et humains encore présent à la surface de la planète sont exterminés sans pitié. 5-p.21
  • 786.M41 : La Mort de Gnosis Prime. Les Eldars envahissent la planète impériale de Gnosis Prime suite à une dispute territoriale de grande ampleur. L'Autarque Eliac Zephryblade impose un ultimatum aux impériaux présents depuis deux milles ans : évacuer la planète ou mourir. Les humains dans leurs arrogances répondent défavorablement aux Eldars. Eliac décide alors d'amerrir aux milieu du plus grand océan et lance de manœuvres d'harcèlement avec ses osts de Gardiens du Vent. Il met à genoux les capacités industrielles de la planète, puis il se retire en laissant les impériaux aux mains des Eldars Noirs. 5-p.22
  • 990999.M41 : Dévastation de la Ceinture d'Octarius. Avec le Vaisseau-Monde de Biel-Tan, les mondes du Système Octarius sont dévastés pour empêcher la Flotte-Ruche Leviathan d'assimiler ses ressources. 6

Dates indéterminées

  • Dévastation d'Assyri. Assyri est un ancien Monde Eldar, connu sous le nom de Taqamathi, qui fut abandonné par les Eldars durant La Chute puis occupé par les humains.
    Ceux-ci y découvrirent les ruines du Palais de la Tranquillité sous lequel était enterré l'Akliamor, une ancienne arme eldar utilisée pour la guerre et la destruction. Les Eldars entamèrent des négociations pour s'assurer de la destruction de l'arme mais le Gouverneur Planétaire Guyan Sethe les rompit en tuant les ambassadeurs eldars et prenant leurs Pierres-Esprits comme parures.
    Les Vaisseaux-Mondes d'Alaitoc, Morrian, Saim-Hann et Zandros s'allièrent alors pour attaquer la planète, détruisant l'Akliamor et expédiant Guyan Sethe vers Commoragh pour qu'il y vive une éternité de tourments des mains des Eldars Noirs. [Source?]
  • Lilia Mundi. Autrefois nommé Lelialthar par les Eldars, ce monde sauvage peuplé par des tribus humaines ayant régressées au stade pré-poudre noire durant l'Ere des Lutte fut contesté par les Eldars de Saim-Hann durant le 8ème siècle du 40ème millénaire. Menés par l'Autarque Triadhu Firesong, ils posèrent un ultimatum à la population humaine, connue sous le nom de Sang de Fer, de la planète qui devait le quitter ou mourir. Perturbant un rassemblement pacifique et tuant Ikaiku, un des membres les plus éminents des Sang de Fer, un messager Eldar rendit ivre de colère la population locale.
    Cependant, Lilia Mundi était également un monde de recrutement de choix pour le Chapitre Space Marine des Black Templars qui y possédaient un fort. N'étant présent qu'en petit nombre sur la planète, ils supervisèrent les actions des Sang de Fer menés par Khemu le fils d'Ikaiku contre les Eldars de Saim-Hann. Au terme d'une longue campagne d'escarmouches et de raids, les forces de Saim-Hann furent finalement vaincues sur une vaste prairie couvrant le lit majeur du Fleuve du Serpent. Bien que la bataille ait débuté à leur avantage, ils furent finalement vaincus grâce à l'arrivée de renfort Black Templars.
    Des interrogations demeurèrent cependant à la fin de la guerre. En effet, malgré sa garnison réduite, jamais les Eldars ne s'attaquèrent au Fort de Vengeris des Black Templars. Certains pensent que les psykers eldars ne l'avaient pas détecté, d'autres que Saim-Hann ne disposait pas d'assez de troupes pour se risquer à un assaut frontal. Il est cependant plus probable, aux vues de la nature de Saim-Hann, qu'il n'ait s'agit en fait que d'une provocation des Eldars contre les Black Templars pour pousser ces derniers à affecter une portion de leurs forces à la défense de la planète. 4

Membres de Saim-Hann connus

Article détaillé : Personnages (Saim-Hann)



Nuadhu "Cœur de Feu"

Patriarche d'un clan de Chevaucheurs Sauvages, Nuadhu "Cœur de Feu" par au combat en pilotant une Vyper modifiée renommée Alean le Destrier de Khaine, d'après le nom du destrier sur lequel le dieu de la guerre partait au combat. 1

Véritable parangon des valeurs de Saim-Hann, il ne craint pas la mort et fauche ses adversaires sans pitié.

Triadhu Firesong

Autarque dirigeant les forces Eldars sur Lilia Mundi, il se livra à des exactions sur les prisonniers humains. Echappant à la mort lors de l'affrontement final, il fut déclaré Xenos Damnatus par l'Ordo Xenos bien que toutes les tentatives pour le trouver et l'abattre sont demeurées vaines. 4

Oerlin Fargaze

Grand Prophète de Saim-Hann, il fut le conseiller de Triadhu Firesong sur Lilia Mundi. 4

Galerie

- Galerie Saim-Hann -
Grand Prophète. 5
Grand Prophète. 5  
Prescient. 7
Prescient. 7  


Sources