Massacre du Site d'Atterrissage

De Warhammer 40k - Lexicanum
2drones.gif Pour les articles homonymes, voir Isstvan



DeathwingBook.jpg Attention, Adepte de LEXICANUM!

Cet article ou cette section ne cite pas suffisamment ses sources.

Le massacre du site d'atterrissage, ou "bataille d'Isstvan V" est une bataille de l'Hérésie d'Horus. Sept légions de Space Marines furent envoyées capturer le Maître de Guerre Horus coupable de rébellion envers l'Empereur. Cependant, quatre légions trahirent leurs alliés et les trois légions restantes furent quasiment détruites. [Source?]

Informations basiques

- Massacre du site d'atterrissage -
BatailledIstvaanV.jpg
Engagement final: la légion des Emperor's Children contre les compagnies vétérans des Iron Hands.
Lieu de la Bataille /
Campagne :
Isstvan V (on trouve aussi Istvaan V)
Date : 568006.M31 7
Conflit : Hérésie d'Horus
- Belligérants -
Défenseurs : Attaquants :
Troupes rebelles des Sons of Horus, Emperor's Children, World Eaters et de la Death Guard (environ 30.000 Space Marines) Iron Hands, Raven Guard et Salamanders (40.000 Space Marines)

Alpha Legion, Iron Warriors, Night Lords et Word Bearers rejoignent les défenseurs


Raisons de la bataille

Peu de temps auparavant la bataille, Horus venait de dévoiler sa trahison et son allégeance au Chaos au cours de la bataille sur Istvaan III. Cette action réclamait une réaction de l'Empereur mais plusieurs facteurs empêchèrent celui-ci :

Il s'agissait non seulement de capturer Horus mais aussi de détruire les trois légions supplémentaires accompagnant l'hérétique : les Emperor's Children, les World Eaters et de la Death Guard. [Source?]

Rogal Dorn parvint finalement à contacter pas moins de sept légions : Iron Hands, Raven Guard, Salamanders, Alpha Legion, Iron Warriors, Night Lords et Word Bearers chargées de la mission (le fait qu'il ait convaincu les Night Lords peut sembler étrange dans la mesure où Konrad Curze et le Primarque des Imperial Fists venaient de se battre violemment). [Source?]

Il ne savait pas cependant que les quatre derniers avaient promis leur soutien à Horus. Pour Horus, la bataille était l'occasion de tendre un piège aux troupes impériales et de se débarrasser de trois légions loyalistes. Il attira ses ennemis sur un champ de bataille qu'il avait choisi. D'après certaines sources, le plan de bataille aurait été élaboré en collaboration avec Alpharius. 1 Pour avoir échoué à rallier Ferrus Manus à l'hérésie, Fulgrim fut chargé de superviser l'édification des fortifications. [Source?]

En plus de ces raisons, des rivalités personnelles s'ajoutèrent au conflit :

  • Fulgrim a échoué à convaincre Ferrus Manus de rejoindre la rébellion. Leur ancienne amitié a disparu et ils se sont battus. Fulgrim a laissé son frère en vie mais l'état major des Emperor's Children en a profité pour décapiter l'état major des Iron Hands. [Source?]
  • Corax de la Raven Guard hait Horus. 2

Déroulement

Les trois légions loyalistes (Iron Hands, Raven Guard et Salamanders) arrivèrent en premier sur Istvaan V. Pressés de se venger de la trahison d'Horus, et sachant que les quatre légions devant arriver en renfort sont sur le point d'arriver, elles décidèrent d'entamer sans tarder les hostilités. [Source?]

Les loyalistes étaient en sur-nombre, grâce aux pertes enregistrées par les hérétiques sur Istvaan III et repoussèrent les hérétiques derrière leur défense (il est vrai que ceux-ci laissèrent leurs ennemis s'avancer dans leur piège). Les pertes furent importantes des deux côtés, et les attaquants ne furent pas mécontents de voir arriver les renforts, à savoir l'Alpha Legion, les Iron Warriors, les Night Lords et les Word Bearers. Ils décidèrent donc de reprendre leur souffle en laissant les arrivants lancer la deuxième vague d'assaut. Ceux-ci avaient fortifié leur position dès l'atterrissage et tirèrent traîtreusement sur les loyalistes quand ils arrivèrent à portée. Les loyalistes, pris entre deux feux, furent massacrés facilement. [Source?]

Pendant le combat, Ferrus Manus retrouve Fulgrim. Ils combattirent à mort et le Phénix tua la Gorgone. La mort du Primarque fit disparaître le voile qui faussait le jugement de Fulgrim alors sous l'emprise d'un démon. La conscience du phénicien fut alors torturée au delà de toute imagination, et ses dernières barrières cédèrent, permettant au démon de s'emparer définitivement de son corps. [Source?]

Selon certaines sources, les Thousand Sons rejoignirent Horus pendant la bataille et participèrent au combat. 3

Conséquences

Camp impérial

Les trois légions Iron Hands, Raven Guard et Salamanders furent massacrées et ne purent participer au reste des combats de l'hérésie. Seuls Trois mille Raven Guard survécurent sauver par Branne Nev qui écouta les visions de Marcus Valerius, Praefector , des Therion. Le Clan Averni, l'élite des Iron Hands fut exterminée avec leur primarque, les salamanders eux furent en grande partie détruits par un tir nucléaire des Iron Warriors, Vulkan survécut grâce à sa constitution mais fut capturée par le Night Haunter les Trois Légions furent disperser. Les trois légions ont été depuis reconstituées (sous forme de chapitre), mais les chapitres descendants de ces trois chapitres sont très peu nombreux. Suite à ça Corax alla à Terra et ramena avec lui à Délivrance la technologie génétique des Primarques pour reconstruire sa légion. [Source?]

La trahison de quatre légions supplémentaires fut un coup dur puisqu'elle rendait l'hérésie crédible. [Source?]

Camp hérétique

Le plan d'Horus a parfaitement fonctionné. Il s'est ouvert une voie royale vers Terra. Seule ombre au tableau : Horus apprit après la bataille que son ami Fulgrim était possédé par un démon. Il se promit de le sauver une fois l'hérésie victorieuse, mais sa mort prématurée l'empêcha d'intervenir. [Source?]

Sources

à revoir: La plupart des détails de cet article proviennent du roman Fulgrim. ceci n'est pas une manière de sourcer correctement