Flesh Tearers

De Warhammer 40k - Lexicanum


Les Flesh Tearers sont un Chapitre Space Marine de la Seconde Fondation, et les successeurs les plus connus des Blood Angels issus directement des rangs de l'antique IXème légion.
Les Flesh Tearers sont cependant un chapitre mourant, leurs rangs étant particulièrement décimés par la Rage Noire. 1


Marine Données Générales Symbole du Chapitre
Flesh tearers marine.JPG
- Flesh Tearers -
Chapitre Fondateur : Blood Angels
Fondation : Seconde Fondation 1
Chapitres Successeurs : Aucun 5
Maître de Chapitre : Gabriel Seth 1
Monde d'origine : Cretacia 1
Fortresse-Monastère : Nom inconnu
Couleurs : Rouge gore et Noir 2-p.14
Spécialité : Troupes d'Assaut
Forces estimées : 4 comp. (~400 Marines) 1-p.51
Organisation : Non Codex
Cri de Guerre : Rugissement (Spécial) 1-p.51
Stabilité des gènes : Dégénérescents 1
FleshTearerHerald3.jpg
Miniature
FigurineFleshTearer.jpg



Apparence et Marquage

L'armure des Flesh Tearers est de couleur rouge sang avec les épaulières, le paquetage dorsal, le casque et l'Aquila pectoral peints en noir.
Le symbole du chapitre est une goutte de sang rouge à l'intérieur d'une scie circulaire blanche. 12

Origines

Armure des Flesh Tearers (M31). 1

Après l'Hérésie d'Horus

Ce fut à la fin des sombres évènements de l'Hérésie d'Horus et des terribles combats de la IXème Légion sur Terra, que les légionnaires Blood Angels suivirent les prescriptions du Codex Astartes et se séparèrent en plusieurs chapitres regroupant chacun une force d'environ 1000 Space Marines. Rien ne pouvait encore distinguer les futurs Flesh Tearers de leurs frères des Blood Angels, si ce n'est la précieuse fraction du stock génétique de l'ancienne légion. En effet, c'est à cette époque mythique que chaque nouveau chapitre reçu par le biais des Grands Prêtres sanguiniens de la légion une part du sang recueilli sur la dépouille du Primarque à l'aide du légendaire "Graal Rouge"; mais nul ne pouvait encore réellement soupçonner les secrets maudits que chacun d'entre eux révélerait dans l'avenir. 1

C'est donc à la fin de la Bataille de Terra que commence l'histoire des Flesh Tearers. Lorsque les armées loyalistes eurent achevé de purger Terra et de repousser les forces renégates de la planète capitale de l'Imperium, les Blood Angels réintégrèrent leurs vaisseaux, leur armure et leur âme encore couverte de sang, du deuil de leur primarque mort et de leur perte de conscience au cours de cette événement les ayant transformés tous en berserkers. Les futurs Flesh Tearers reçurent en héritage une unique Barge de Bataille : le "Victus". L'Imperium grouillait encore de renégats à punir et d'envahisseurs à repousser, aussi furent-ils immédiatement envoyés dans la grande purge lancée avec toutes les armées loyalistes survivantes. 1

Première Croisade du chapitre

Honneur de guerre de la campagne sur Delta 9 (M31). 1
Hache-Tronçonneuse Flesh Tearers (M31). 1

Pendant trois longs millénaires, le "Victus" vogua dans les endroits les plus reculés et solitaires de l'Imperium attaqué de toute part. Ils portèrent la colère de l'Empereur sur tous les mondes humains ayant suivi la rébellion du Maître de Guerre ou en ayant profité; repoussant également les nombreuses incursions des autres races xenos venus profité de la période d'instabilité que connaissait alors l'humanité. Ce fut au cours de ce long voyage d'exploration et de croisade que les Flesh Tearers gagnèrent pour la première fois leur réputation de sauvagerie meurtrière sans bornes; dépassant de très loin les rumeurs circulant déjà sur leur chapitre parent, les Blood Angels. Cette réputation atteignit un tel degré, que les Hauts Seigneurs de Terra eux-mêmes finirent par tourner leur attention vers eux; inquiets des légendes de populations entières massacrées sans qu'un fidèle des armées renégates n'ait pu y être identifié, et des convois entiers de vaisseaux réduits en épaves fumantes pour avoir simplement voulu fuir la vengeance des fils de Sanguinius. 1

Mais la galaxie est un espace immense et les communications y étaient souvent difficiles et longues; voir impossibles. Les Hauts Seigneurs gouvernant l'Imperium en Son Nom virent aussi de nombreux Mondes Hostiles ou séparatistes, soudainement "pacifiés" par la seule nouvelle de l'arrivée du "Victus". En ces temps de menace permanente pour la survie de l'Humanité, les Hauts Seigneurs de Terra choisirent de ne pas examiner plus en détails les légendes sanglantes des Flesh Tearers. 1

Dans sa longue Croisade sanglante, le "Victus" atteignit après des siècles de guerre les bordures les plus à l'ouest de la galaxie, leur colère tournée à présent sur l'éradication des races xenos dont les rumeurs parlaient de développement inquiétant dans ces espaces perdus aux frontières de l'Imperium. C'est alors que la Barge de Bataille du chapitre arriva en orbite autour d'une planète cartographiée sous le nom de "Cretacia". 1

Planète d'accueil

Les Astartes d'origine des Flesh Tearers étaient tous issus du monde de Baal mais au cours de leur longue croisade pour mettre fin à la guerre civile déclenchée par l'Hérésie d'Horus, beaucoup de ces guerriers y perdirent la vie. La croisade punitive et le nomadisme des Flesh Tearers trouvèrent une fin lorsque le chapitre découvrit le monde de Cretacia où ils s'établirent définitivement. 1

Article détaillé : Cretacia


Patrimoine génétique

Illustration de la citation des initiés Flesh Tearers (Codex BA, 3ème éd.). 10-p.3

"Dévorés" par la Rage Noire

Les Flesh Tearers ont emporté avec eux la pratique originale de la IXème légion pour l'induction des aspirants, alors qu'ils étaient encore des "Blood Angels" : les nouvelles recrues sont transfusés avec un échantillon du sang original du primarque Sanguinius, conservé précieusement dans les veines de prêtres sanguiniens du chapitre. 1

Tragiquement, l'échantillon reçu en héritage lors de la séparation de la légion dans les cieux de Terra contenait en lui une version encore plus forte de la souffrance et de l'agonie du primarque. Ses effets se révélèrent pour les Flesh Tearers plus rapides et plus incontrôlables encore que pour leurs autres chapitres-frères, et la Rage Noire dont souffrent tous les fils de Sanguinius devint littéralement incontrôlable. Il apparaît clair à présent que le patrimoine génétique des Flesh Tearers, (peut-être aussi à cause d'erreurs de duplication ou de leur isolement pendant 3000 ans dans l'espace) a continuellement dégénéré pendant des millénaires et dans des proportions dramatiques. Chaque année, toujours plus de frères du chapitre succombèrent, dévastés par les effets de la Rage Noire ou de la Soif Rouge et seul un très petit nombre parvint à survivre au-delà de 200 ans avant que la malédiction d'Horus ne les emporte. 1-p.49

Par le passé, les habitants de Cretacia ont fourni d'excellentes recrues au chapitre; leur robustesse naturelle et la simplicité de leur esprit acceptant dans la grande majorité les implants génétiques et les conditionnements hypnotiques de l'Astartes. En dépit de la 'qualité' de ces renforts, la dégénérescence du sang maudit des Flesh Tearers semble malheureusement au M41 se développer avec encore plus de force chez ces sujets. 1-p.50

Un chapitre en voie d'extinction

Le poids pesant sur les Chapelains et les prêtres sanguiniens du chapitre est plus grand que pour tout autre chapitre successeur de la IXème légion. Du fait de la force plus grande exercée par la Rage Noire à travers le sang du chapitre, les frères des Flesh Tearers sont constamment poussés par des comportements violents et incontrôlables exigeant la vigilance et la volonté constante de leurs gardiens. 1

Les frères incurables sont enfermés dans un bâtiment transformé en prison appelé la "Tour des Damnés". Mais à la différence de celle qui se trouve dans la citadelle de Baal, la tour des Flesh Tearers fut érigée à des centaines de kilomètres de leur forteresse principale sur Cretacia. Isolée, ses murs retentissent en permanence de l'écho des hurlements et de la folie des condamnés, rivalisant d'intensité avec les rugissements des créatures de cauchemar qui rodent parmi les marécages encerclant la tour. 1

Les chapelains et les Prêtres du chapitre mènent en permanence des expérimentations sur leurs frères damnés; recherchant fébrilement un moyen de les guérir et de les ramener dans les unités combattantes fondant littéralement sous la soif de sang et de meurtre insatiable du chapitre, sachant à chaque instant que la Rage Noire les consumera bientôt eux aussi. 1

Le destin et le rôle des Archivistes du chapitre est quant à lui original : leur devoir est en effet de voyager constamment à travers la galaxie à la recherche de mystérieux et antiques manuscrits dont ils croient à l'existence et qui contiendrait les clés de leur rédemption. 1-p.50

Chapitre Paria, en Quête de Redemption

Couteau de combat rituel "écorcheur" des Flesh Tearers (M31). 1-p.49

Les Flesh Tearers ont acquis une réputation de sauvagerie au combat et l'on raconte que c'est parfois le chapitre entier qui entre dans une rage sanguinaire. Pourtant, les Marines de Cretacia semblent se délecter de cette réputation et l'utiliser à leur compte. 13-p.34
Des siècles de tueries sans bornes et d'actes barbares perpétrés sous les yeux de leurs alliés (avant comme après la bataille) ont définitivement isolé le chapitre des autres forces de l'Imperium, qui ne font plus appel à eux que dans les circonstances les plus catastrophiques. Les autres chapitres frères ont la conviction qu'ils seront bientôt dénoncés par les investigations de l'Inquisition et déclarés renégats ; même les relations diplomatiques avec leur chapitre parent des Blood Angels ont été suspendues par les exploits trop sanglants et répétitifs de leur frères de sang. 8-p.4 S'il arrive qu'un frère du chapitre parvienne à surmonter les effets de la Rage Noire, sa soif de carnage n'en est pas même ralentie, augmentant d'autant l’hémorragie des contingents actifs du chapitre. 8-p.55 À cela s'ajoute la rumeur de cérémonies sanglantes couronnant le succès des campagnes particulièrement réussies, (le Feast of Victory durant lequel disparaissent beaucoup de prisonniers ennemis. 1-p.51,8-p.54)

À la nomination de Gabriel Seth comme Maître de Chapitre, les Prêtres sanguiniens ont été clairs : le chapitre millénaire des Flesh Tearers, descendants de la glorieuse IXème légion, n'a plus que 2 siècles à vivre avant de s'éteindre.
Seth, comprenant le sens historique de son rôle, lance désormais son chapitre dans une tentative de redorer son blason et de racheter ses fautes auprès de l'Humanité et de l'Imperium. Cretacia est devenu un 'Monde usine' et un centre de recrutement bouillonnant, tandis que les contingents d'active du chapitre patrouillent en permanence dans les Segmentum Tempestus et Ultima, toujours les premiers à répondre à un appel de détresse astropathique et toujours parmi les premières forces engagées. Ces actions ont deux objectifs : intervenant les premiers, et donc souvent seuls, ils évitent de croiser leurs alliés et minimisent les dégâts collatéraux sur les cibles. De même, les frappes préventives fulgurantes du chapitre (abordages de flottes de guerre, destruction de sites servant de tête de pont à des assauts planétaires) permettent souvent d'empêcher des guerres plus longues. Enfin, maintenir ses hommes en état de guerre quasi permanente permet à Seth d'utiliser la Rage Noire à son meilleur potentiel, sachant ses frères inexorablement condamnés. 8-p.55

Il est trop tôt pour savoir si la stratégie suicidaire pour la rédemption de son chapitre portera ses fruits. Cependant certaines planètes ayant autrefois goûté aux exactions les plus sombres des Flesh Tearers et les ayant maudit, les révèrent à présent comme des "Sauveurs". Une chose reste certaine : le destin ultime du chapitre restera intimement lié à celui de son dernier Maître, Gabriel Seth. 8-p.55

Organisation

Recrutement

Les tribus primitives découvertes sur Cretacia sont depuis le M34 le seul vivier de recrutement des Flesh Tearers. 1 Durant certaines périodes de l'année, des Astartes invisibles dans les jungles observent les chasses des tribus et dans l'ombre choisissent les jeunes guerriers les plus courageux, avant de les emporter. Les membres des tribus ne les voient que rarement mais savent reconnaître leur présence. Ce sont des "dieux couverts de fer rouge et de pierre noire"; emportant les guerriers méritant, dans un paradis au-delà des étoiles. 11b-p.435

Bien que le détail de la sélection et de la formation des novices nous soit inconnu, on sait que les Flesh Tearers utilisent les mêmes rituels de l'Insanguination que leur légion d'origine, ces transfusions étant seules capables de transformer leurs novices en Space Marines. 1-p.49 Une autre information que nous possédons est la dernière ligne d'une litanie, lue lors des rites d'initiation des aspirants des Flesh Tearers :


"Car celui qui aujourd'hui verse son sang avec moi à tout jamais restera mon frère de bataille."
+++ Dernière ligne de l'invocation de l'initié des Flesh Tearers. 10-p.3/2-p.11/15-p.41 +++

Doctrines de combat

Astartes des Flesh Tearers à la guerre.

Les guerriers des Flesh Tearers sont considérés par les stratèges de l'Imperium comme l’épitomé des troupes d'assaut. Ceux qui ont à ce jour pu contrôler leur soif de sang au combat ont apparemment développé par la suite une brutalité et une sauvagerie d'une froideur calculée sans équivalent. Une armée de Flesh Tearers au combat ne cherchera rien d'autre que de se ruer sur l'ennemi à la première occasion en cherchant à les dépecer à coup d'Épée Tronçonneuse et de Gantelet Énergétique et si nécessaire, de leur propres mains et avec leurs propres dents.
Les armes lourdes et les véhicules blindés sont très peu employés par les Flesh Tearers, leur soif de sang est de massacre étant devenue trop prégnante pour qu'ils puissent simplement tenir leur position suffisamment longtemps. Les ressources extrêmement limitées du chapitre en véhicules se concentrent sur les transports comme les Rhinos ou les Razorbacks, bien que les Flesh Tearers préfèrent déferler sur l'ennemi, un Pistolet Bolter dans une main et une Hache Énergétique dans l'autre. 1-p.50

Lorsqu'ils sont confrontés à des ennemis barricadés dans des bunkers ou des fortifications, les Flesh Tearers font usage d'armes à fusion de courte portée, de Gantelets énergétiques et leur propre force brute. Une fois libérés sur un champ de bataille, les Flesh Tearers ne permettront à aucun obstacle de se dresser entre eux et leur récompense : pouvoir engager n'importe qui en combat rapproché. En certaines occasions (bien que mal documentées) il est arrivé que dans la confusion des combats des forces alliées se soient trouvées par accident sur le chemin entre les Flesh Tearers et leurs ennemis, et certifièrent de manière tragique cette maxime, mais les Flesh Tearers restent encore à ce jour impénitents des conséquences de leur folie meurtrière. 1-p.50

Cette faim de carnage marquant les traces de toutes les armées des Flesh Tearers a rendu la plupart des autres forces de l'Imperium extrêmement réticentes à devoir se battre à leur côtés. Des plans d'attaque complexes et mûris avec patience peuvent être subitement anéantis par la soif de destruction des Flesh Tearers et les scènes de massacres qu'ils offrent sur le champ de bataille écœurent même les vétérans ayant survécu à des centaines de guerres. 1-p.51

Figurine des Flesh Tearers (3ème édition).

Le chapitre est sous la surveillance constante et vigilante de l'Inquisition depuis les "Massacres de Kallern" perpétrés au M36. Certains officiers de la Garde Impériale ont tout simplement refusé l'honneur devenu plus que douteux de pouvoir se battre aux côtés des Astartes des Flesh Tearers, particulièrement suite aux rumeurs s'étant répandues concernant leur assaut punitif sur les populations civiles lors du Soulèvement d'Arcata durant le M39. Il est extrêmement rare qu'une armée de l'Imperium combatte plus d'une fois aux côtés des Flesh Tearers. La victoire ne rachète pas même leur réputation, et des plaintes ont souvent été enregistrées concernant leurs comportements anormaux. Peu d'officiers oseraient à présent rester dans l'entourage des Flesh Tearers même après la fin des combats. 1-p.50

Cri de guerre

Nous ne possédons aucune information sur l'existence passée d'un cri de bataille ayant traversé la longue histoire du chapitre. Mais les Flesh Tearers semblent avoir développé au cours des siècles un cri de guerre terrifiant qu'ils font retentir lors de leurs charges, dont ils augmentent l'effet par des systèmes d'amplificateurs vocaux similaires à la technologie utilisée pour les heaumes des chapelains de l'Astartes. L'effet de ces cris primaires d'une violence incroyable a la réputation de littéralement pouvoir assommer l'ennemi et de le contraindre à la soumission. À ce jour, aucun enregistrement de ce cri n'a pu encore être effectué et les rares survivants des escouades d'assaut le décrivent seulement comme un "rugissement remontant du plus profond de leur esprit", projetant devant eux une terreur si palpable qu'elle rend quasiment impossible à arrêter la charge brutale de ces Marines. 1-p.51

Organisation des compagnies

Héraldique de la 5ème compagnie (M31, épaule droite). 1-p.49

Bien que leur contingent initial d'un millier de Marines ait été organisé suivant les règles du Codex Astartes, la 'peste' de la Rage Noire a depuis longtemps ravagé ses rangs et diminué ou déséquilibré ses forces combattantes de manière dramatique. Ceci a obligé les officiers des Flesh Tearers à modifier constamment l'organisation du chapitre. Les survivants des Flesh Tearers sont pour le moment (M41) regroupés en 4 compagnies à effectifs pleins, mais si une solution n'est pas trouvée rapidement pour mettre fin à la peste noire décimant leur effectifs, leur nombre sera encore réduit de moitié au prochain millénium. 1-p.51

En raison de ces conditions extrêmes, chacune des compagnies du chapitre est considérée comme 'compagnie de combat' à elle seule, et aucune réserve d'aucune sorte n'existe plus au sein du chapitre ou dans sa Forteresse-Monastère sur Cretacia depuis longtemps. Il est attendu de chaque Marine des Flesh Tearers d'être opérationnel tant dans les escouades tactiques, que Devastator ou d'assaut et sont également entraînés au pilotage des derniers véhicules en fonction du chapitre. 1-p.51

Cette adaptation forcée par leur destin a rendu les contingents des Flesh Tearers extrêmement flexibles sur le théâtre de la guerre, les escouades étant capables de changer rapidement leur rôle et de prendre les missions et l'équipement d'une autre. De même, la 1ère compagnie rompt avec la tradition ancienne présente dans la plupart des chapitres de regrouper la somme des vétérans car trop peu de Flesh Tearers survivent assez longtemps pour prétendre réellement à cet honneur. Les rares guerriers ayant survécu assez longtemps et possédant la plus grande expérience à la guerre parmi les frères du chapitre sont regroupés dans des escouades de vétérans réparties dans chacune des compagnies. Et enfin dernière particularité, le nombre bien plus important de Dreadnoughts infestés par la Rage Noire et systématiquement rattachés à la Compagnie de la Mort. 1-p.51

Marquage des Compagnies du Chapitre. 20




Organisation de la Flotte

Outre sa Barge de Bataille, la flotte des Flesh Tearers peut être aisément reconnue par son escorte de 7 Croiseurs d'Attaque rapides que le chapitre garde religieusement en état de combattre et qui ont chacun été modifiés pour être capable de transporter une compagnie entière. 1-p.51


Arsenal des Flesh Tearers

  • Bones of Cretacia - Rhino. 21

Engagements militaires et faits d'armes

Voici un résumé des batailles menées par les Flesh Tearers jusqu'à la fin du 41ème millénaire :


Dates indéterminées


Flesh Tearers notables

La liste de tous les personnages connus du chapitre des Flesh Tearers se trouve à l'article :

Article détaillé : Personnages (Flesh Tearers)


Galerie

- Évolution du schéma de couleurs -
1ère armures Flesh Tearers (W40k Rogue Trader, 1980)
1ère armures Flesh Tearers
(W40k Rogue Trader, 1980)  
Armure Énergétique Mk VII (Index Astartes I, 2002)
Armure Énergétique Mk VII
(Index Astartes I, 2002)  
Armure énergétique Mk VII (How To Paint Space Marines, 2004)
Armure énergétique Mk VII
(How To Paint Space Marines, 2004)  
Armure énergétique Mk VII (Codex Blood Angels, 2010)
Armure énergétique Mk VII
(Codex Blood Angels, 2010)  


- Escouades et véhicules -
Escouade d'Assaut Davith (3ème comp.) (How To Paint Space Marines, 2004)
Predator Baal des Flesh Tearers;
repeint rituellement en noir, sur ordre du Grand Chapelain Carnarvorn, durant la répression de l'Soulèvement d'Arcata. 7

Notes

  • Les Flesh Tearers figurent parmi les premiers chapitres créés pour la première édition de Warhammer 40,000 (Rogue Trader), sans qu'il aie été fait à l'époque un quelconque lien avec les Blood Angels. 9
  • Le nombre de compagnies des Flesh Tearers varie selon les sources; le codex de la 3ème Guerre d'Armageddon (publ. en 2000) indique 5 compagnies 3 tandis que l'Index Astartes I (publ. en 2002) n'en mentionnent plus que 4 regroupant 400 Space Marines. Cependant, une illustration du même Index montre des marquages de compagnie référencés au numéro '5' et remontant au M31. 1 Le nombre de 4 compagnies est le nombre le plus récent, même s'il n'est pas confirmé par le Codex Blood Angels paru en 2010. 8

Sources

Voir aussi