Ebon Drake

De Warhammer 40k - Lexicanum

L'Ebon Drake fut un prototype de Croiseur d'Attaque conçu par Vulkan, Primarque des Salamanders. 1

Création

Pendant les années de la Grande Croisade, et même pendant la plupart des longues guerres qui suivirent l'Hérésie d'Horus, la grande majorité des flottes des Légions Astartes étaient d'anciens navires de guerre datant de bien avant la Grande Croisade. Ils étaient le produit des vastes chantiers navals de Jupiter et de Neptune. Ces engins étaient indéniablement puissants, portant de vastes Batteries d'armes anciennes et étant recouverts d'une armure quasi impénétrable, mais ils n'étaient pas adaptés aux nombreux défis stratégiques auxquels l'élite de l'Empereur était confrontée. 1

L'Ebon Drake fut le premier d'une nouvelle catégorie de navire de guerre, ses plans établis par Vulkan lui-même.
Ils furent créés dans les dernières années de la Grande Croisade, rapides et agiles pour apporter une mort rapide aux ennemis d'un monde, pour détruire les endroits stratégiques et pour purger des forteresses. 1

Équipés de larges Ponts de lancement construits pour abriter un nombre important de Thunderhawks ainsi que les anciennes classes comme le Stormbird. Ils furent également équipés d'un Canon de bombardement afin de permettre à la Grande Croisade de progresser rapidement.
Cependant, avec l'avènement de l'Hérésie d'Horus, les plans furent perdus et seuls quelques prototypes furent construits par les différentes Légions auxquelles Vulkan avait donné ses projets. Ces plans furent revisités et utilisés pour armer et équiper les guerriers de la Deuxième Fondation. 1

Épopée

Après le Massacre du Site d'Atterrissage, le Seigneur-Chapelain Nomus Rhy'tan, était encore ignorant des évènement . Il avait pour tâche de veiller sur Nocturne. Après plusieurs mois sans nouvelle , il envoya le vaisseau pour enquêter sur ce qui était arrivé à sa Légion.1

Celui-ci était dirigé par le Chapelain-Lieutenant Xiaphas Jurr, l'expédition fut constituée de 30 Firedrakes ainsi qu'un important contingent de Néophytes. Sa première sortie du Warp fut dans le système de de Sulis qui venait de faire sécession, l'Ebon Drake en fut banni ; cependant Xiaphas Jurr décida d'apporter la guerre aux ennemi de l'Empereur. Dans une bataille qui dura trois jours, les défenses du système furent balayées par le navire de guerre moderne. Finalement il engagea un régiment renégat du Solar Auxilia sur la Station Orbitale au-dessus de Sulis, qu'ils vainquirent ,les Salamanders sabotèrent la station pour la faire entrer en collision avec le monde lui-même. Finalement lorsque l'Ebon Drake se retira du système, il ne laissa derrière lui qu'un sillage de ruine . 1

Par la suite, l'Ebon Drake fut engagé dans des escarmouches sporadiques tout au long de son voyage. Cela comprit notamment un affrontement avec le Grand Croiseur Iron Warriors Grim Paragon ainsi qu'une agression de la part des Techno-Prêtre d'Anvilus alors que la planète était engluée dans une guerre civile. Le navire a été sérieusement endommagé dans l'engagement. Le navire est ensuite apparu à Baal où ils ont finalement reçu les nouvelles de l'hérésie. Il en a profité pour se ravitailler et faire des réparations.1


Il a également rencontré des survivants Salamanders d'Isstvan V, notamment Kar'Tor qui été sous ESPT (état de stress post-traumatique) et qui a refusé de rejoindre le navire. En fin de compte cependant, 38 nouveaux salamanders ont été ajoutées à l'équipage de l'Ebon Drake à Baal ainsi que des Raven Guard et des Iron Hands 1.

Le vaisseau est alors arrivé au système Isstvan, trouvant un cimetière vide. Cependant ils sont descendus sur Isstvan V, où ils ont découvert le sarcophage de Cassian Dracos. La présence de Dracos a revigoré l'équipage démoralisé de l'Ebon Drake.1

Source