Dreadnought Space Marine

De Warhammer 40k - Lexicanum





Dreadnought
DreadnoughtsIA2p131.jpg
Dreadnought MK V Ultramarines
Origine Mars, Incaladion
Type Marcheur
Fonction Appui
Longueur 2,2m
Largeur 3,4m
Hauteur 3,7m
Poids 12 tonnes
Vitesse maximale 10km/h (sur route)
5km/h (hors route)
Équipage 1 Marine (Pilote - sarcophage)

Véhicules Space Marines



2drones.gif Pour les articles homonymes, voir Dreadnought



Un "Dreadnought Space Marine" est un exosquelette de combat de type cybernétique. Il est controlé par le corps interfacé à la machine d'un combattant de l'Astartes.

Historique

Dreadnought des Black Templars en dormance (Artwork de King Mong).

Origines

On ne sait plus rien des origines de ces arcanes de technologie, sans doute antérieures à l'avènement de l'Imperium lui-même. 2 Leur existence est néanmoins certifiée à partir de la Grande Croisade, où ils sont produits en séries pour les légions de l'Adeptus Astartes sur la base d'un SCS hélàs aujourd'hui perdu. 1

Un petit nombre de Dreadnoughts est encore construit au M41. Mais il dépend entièrement d'un nombre très restreint d'adeptes gardant farouchement le peu de savoir qui nous est parvenu sur leur fabrication et permet leur construction pouvant prendre plusieurs années, à l'exemple du modèle Furioso fabriqués uniquements par les Techmarines des Blood Angels et de leurs successeurs. 2

Machines "Reliques"

A l'image de l'Empereur Dieu ayant fusionné son corps avec le Trône d'Or, les Dreadnoughts sont l'incarnation de l'idéal du Dieu Machine. Chacun d'entre eux dissimule le corps d'un pilote encastré dans le sarcophage au centre de sa structure, interfacé et relié à des systèmes de survie permettant de prolonger encore la longévité déjà exceptionnelle des combattants de l'Astartes. Pour chaque chapitre, il représente un lien irremplaçable avec leur passé et la gloire de leur histoire. Tout ceci explique que les modèles encore existants sont révérés comme de véritables reliques par les différents chapitres de Space Marines qui les ont reçu en héritage; et sont le plus souvent enfouis profondément sous leurs Forteresses-Monastères. 3a

Les combattants qui recevront cet honneur seront choisis parmi les plus sages et les plus aguerris des vétérans par le Maître de Chapitre en consultation avec le Chapelain de compagnie et l'Apothicaire en chef. Ils seront choisis autant pour la valeur de leurs connaissances accumulées, que pour la force de leur esprit devant être suffisamment solide pour traverser le long fil des siècles. Seuls les plus mortellement blessés peuvent être élus, et accéder à une quasi-immortalité du fait de leurs dormance dans des champs de stase qui les rend cependant toujours plus distants de la réalité. Certains pilotes sont ainsi très anciens, et peuvent avoir "vécu" durant la Grande Croisade elle-même. 2

Article détaillé : Dreadnought Vénérable


Description technique

Structure principale

Trois fois la taille d'un homme, possédant des armements parmi les plus puissants des arsenaux impériaux et protégés par d'épais blindages, ce sont les machines de guerre parmi les plus destructrices, mais surtout les plus anciennes des arsenaux de l'Imperium encore en fonction sur les champs de bataille du M41. 3a Les Dreadnoughts impériaux fonctionnent sur une batterie "crystal" qui alimente un réseau de transmissions interfacés au cerveau du pilote, bien que la manipulation des jambes s'opèrent par le biais de faisceaux de fibres comparables à des muscles synthétiques se contractant et de relaxant sous le coup d'impulsions électriques. 1 Un petit réacteur thermique fournit l’énergie pour tous les systèmes de survie, senseurs, systèmes d'arme et motricité répondant quasi instantanément aux impulsions électriques du cerveau du pilote. 2
Le sarcophage lui-même est fait de pièces de Céramite injecté dans des moules chauffés graduellement jusqu'à 300° avant refroidissement. Le corps du Dreadnought est protégé par des plaques d'Adamentium forgés au cœur de tours-centrifuges de plusieurs kilomètres de haut, 1 mais son blindage frontal (jambes, corps, épaules) reste le plus épais, laissant l'arrière relativement vulnérable. 2

Enfin, une plaque frontale en forme de parchemin indiquera le nom du héro actuellement entombé dans le Dreadnought, souvent un nom de baptême pris après sa "renaissance" dans la machine. 2

Systèmes de contrôle

Le pilote est relié à tous les systèmes d'armement, détection, transmission et mobilité du Dreadnought par une interface de liens neuronal de type 'Mind Impulse' plus performante encore que celles utilisées pour le contrôle d'un Titan par son Princeps. Elle lui permet de contrôler la machine comme s'il s'agissait de son propre corps. Le corps du pilote est en fait relié par opération chirurgicale à la machine et suspendu dans un liquide amiotique spécial le maintenant en vie artificielle. Cette opération est irréversible, et le pilote fera corps avec le Dreadnought jusqu'à sa mort ou des dommages trop importants. 1 Ce système reproduit également les talents du héros placé dans le sarcophage, sa vitesse, ses capacités et sa férocité au combat. Il contient également un amplificateur vocal qui lui permet de parler directement autour de lui, sous la forme d'une voix synthétique résonnant du fond de son sarcophage. 2

Armement

Il est possible d'adapter la majorité des armes lourdes de tir et de corps à corps au châssis d'un Dreadnought, capable donc de remplir le rôle de la plupart des escouades de combat. Leur performance au combat dépasse cependant celle des troupes à pied : son poids de mastodonte offre une stabilité de tir inégalée, même en déplacement ; il porte plus de munitions, possède des cibleurs et des circuits de refroidissements plus importants, fonctionnant au nitrogène et diminuant d'autant les risques de surchauffe et d'explosion des armes. En outre, il peut être équipé avec les armes de corps à corps les plus puissantes de l'Imperium en bénéficiant d'une mobilité beaucoup plus grande que les troupes à pieds équipées des mêmes armes. 2

Dreadnoughts à la guerre

Combats urbains, réseaux souterrains, actions d'abordage, les Dreadnoughts sont utilisés partout où ils pourront engager rapidement l'ennemi en combat rapproché et utiliser au mieux leur armement d'assaut; leurs jambes aussi lourdement blindées que le sarcophage du pilote. Lorsqu'une telle machine est endommagée ou détruite, ses frères Marines se battront à n'importe quel prix pour récupérer ses restes, quelque soit son état. Chaque Dreadnought contient le corps d'un héros, destiné à être enterré et recevoir les plus grands honneurs de son chapitre, mais le chassis du dreadnought lui-même peut également être réparé et recevoir un autre héros gravement blessé. 2

La plupart des chapitres de Space Marines possèdent et entretiennent des Dreadnoughts, à l'exception notable des White Scars dont la philosophie guerrière basée sur la vitesse et la furtivité entre en conflit avec la mise en tombe de leur corps dans une machine. 3b

Entre deux Batailles

Lorsqu'il ne combat pas, un Dreadnought est enfermé en général sous une voute des cryptes de la Forteresse-Monastère du chapitre, scellé à l'intérieur d'un champs de stase ralentissant considérablement les effets du temps. Chacune de ces voûtes est un 'tombeau sacré', et ne sera ouvert qu'à l'occasion de cérémonies du chapitre ou des rituels d'entretien des Techmarines. Ils ne seront "réveillés" qu'en cas de nécessité absolue, pour leur force autant que leurs souvenirs ou l'expérience et leur savoir ancien. 2

Modèles et Variantes

Les nombreuses variantes existantes du Dreadnought témoignent à elles seules des 10,000 ans d'existence de l'Imperium, au cours desquels chaque chapitre a effectué des adaptations parfois uniques, au milieux desquels même les érudits ont perdu la chronologie.
Le modèle Mark IV en est un exemple : Certifié avoir servi durant l'Hérésie d'Horus, il est soupçonné de posséder un vice de construction d'origine ayant facilité la possession de l'esprit de la machine par les démons. Fréquent dans les rangs des renégats de l'Astartes, les Mark IV encore en service dans les rangs des loyalistes sont protégés par des sceaux de pureté et des talismans anti-démons. 2

Certains modèles sont les privilèges uniques de certains chapitres  :

D'autres possèdent un armement spécialisé :

Dreadnoughts notables

Notes

  • Le terme "Dreadnought" désigna un type de cuirassé ayant prédominé au XXème siècle dans la marine de guerre. Son modèle original est le "HMS Dreadnought" lancé par la Grande Bretagne en 1906, et dont les caractéristiques révolutionnaires (Nouveau système de propulsion à vapeur, canons d'artillerie monocalibres) furent reprises par la plupart des modèles de cuirassés suivants. 4


Sources

Voir aussi


Véhicules Space Marines  v · d · m 
Châssis Rhino HunterPredator AnnihilatorPredator DestructorPredator BaalPredator DeimosRazorback
RhinoRhino de Commandement DamoclesChasseur de Tank SabreStalkerVindicatorWhirlwind
Châssis
Land Raider
Land RaiderLand Raider AchillesLand Raider AresLand Raider CrusaderLand Raider HeliosLand Raider Hellfire
Land Raider PrometheusLand Raider ProteusLand Raider RedeemerLand Raider Terminus Ultra
Tanks lourds CerberusFellbladeMastodonSicaranSpartanTyphon
Châssis Dreadnought DreadnoughtDreadnought ArchivisteDreadnought ChapelainDreadnought Chevaliers GrisDreadnought Compagnie de la Mort
Dreadnought ContemptorDreadnought DeredeoDreadnought FuriosoDreadnought IroncladDreadnought Leviathan
Dreadnought MortisDreadnought de SiègeDreadnought Vénérable
Châssis
Land Speeder
DarkshroudLand SpeederLand Speeder StormLand Speeder TempestLand Speeder Tornado
Land Speeder TyphoonLand Speeder Vengeance
Aéronefs CaestusDark TalonFire RaptorModule d’AtterrissageChasseur NephilimStorm EagleEscorteur Stormfang
Escorteur StormravenEscorteur StormtalonEscorteur StormwolfThunderhawkXiphon