Dies Irae

De Warhammer 40k - Lexicanum

Le Dies Irae fut un Titan de classe Imperator de la Legio Mortis qui participa à la Grande Croisade et à la trahison d'Horus sur Istvaan III. 2


Histoire

Hérésie d'Horus

Attention!
Cet article dévoile une partie de l'intrigue de: La Galaxie en Flammes (Roman)

Le Titan était présent sur la lune de Davin lors qu'Horus fut blessé par l'Anathame volé, pour épauler les forces impériales présentes et les Astartes 1. Il a aussi été déployé pour des missions moins importantes desquelles disait l'un des moderati "pour faire du bruit en marchant et faire peur aux combattants ennemis". [Source?]

Le Dies Irae a été déployé sur Istvaan III pour soutenir les quatre légions Space Marines alors que personne ne savait qu'ils allaient être trahis par le Maître de Guerre. Après qu'un loyaliste des Emperor's Children ait averti le Princeps, ils cessèrent tout combat et firent en sorte que la machine de guerre soit totalement étanche pour survivre au bombardement d'ogives propageant un virus. [Source?]

Peu après cet évènement, les membres de commandement du Titan se disputèrent par rapport à leurs croyances qui différaient. Le Princeps voulait se rallier à Horus et tuer les Space Marines loyalistes qui avaient survécu aux bombes, le Moderati Titus Cassar ne partageant pas le même avis, il essaya de tuer le Princeps qui parvint à s'enfuir. Alors que les deux Moderati, amis de longue date, se retrouvèrent à deux, ils se rendirent compte que leurs avis divergeaient. Aruken voulait se ranger du côté des renégats qui avaient un avantage évident sur la bataille alors que Cassar croyait en l'Empereur comme un Dieu vivant. N'arrivant pas à convaincre son ami de la divinité de l'Empereur, il se fit tuer. 2

Le titan aida ensuite à éliminer les derniers loyalistes résistants. [Source?]

Après les événements d'Istvaan III, le Dies Irae suivit Horus dans sa conquête galactique et participa à la Bataille de Terra ou il joua un rôle majeur dans l'effondrement des murailles du palais de l'Empereur. 3

M41

Attention!
Cet article dévoile une partie de l'intrigue de: Déluge d'Acier (Roman)

Après la défaite d'Horus, le Dies Irae suivit les traîtres dans leur fuite et continua à combattre à leurs cotés durant dix millénaires. Il réapparut notamment sur Hydra Cordatus avec une grande armée d'Iron Warriors et de plusieurs autres machines de la Legio Mortis. 3

Le titan corrompu fut alors confronté à la Legio Ignatum alors en garnison sur Hydra Cordatus. Quand le Princeps Fierach reconnu le Dies Irae, il fut aveuglé par sa volonté de le mettre à mort et lança son Titan Warlord , Imperator Bellum, droit sur le titan corrompu au mépris de sa mission initiale. La puissance du Dies Irae eu raison de Fierach et de sa machine qui réussirent néanmoins à endommager le béhémoth du Chaos avant d'être détruit. 3

Après plusieurs jours de réparation, le Dies Irae participa à l'assaut final de la forteresse d'Hydra Cordatus mais fut finalement détruit par le Princeps Daekien qui utilisa la faille crée par Fierach dans la coque du Dies Irae pour détruire son réacteur principal et créer une réaction en chaîne fatal. Daekien donna sa vie pour mettre fin aux agissement du Titan corrompu. 3

Membres d'équipage connus

Sources