Édit des Chapelains

De Warhammer 40k - Lexicanum



Cet édit fut promulgué lors de la Grande Croisade par le Haut Conseil de Terra sur la proposition de Malcador le Sigillite.
Il définit la création et le rôle des Chapelains dans les rangs de l'Adeptus Astartes. 1

Chapelain emblématique des Emperor's Children : Charmosian. 1-p.12

Une conséquence du Concile de Nikaea

À la suite du Concile de Nikaea, L'Empereur ordonne la dissolution des Librarium et le retour des Space Marines Archivistes dans les compagnies combattantes. Au fait de sa puissance et après le Triomphe d'Ullanor, l'Empereur ne doute pas que ses ordres seront obéis. Mais après s'être retiré avec sa Garde Custodienne dans les profondeurs de son Palais sur Terra, son légataire, Malcador, avait conscience des difficultés énormes auxquelles il devrait faire face pour faire appliquer une telle loi. Le pouvoir de destruction des archivistes avait déjà été intégré aux tactiques et stratégies de certaines légions, un avantage duquel n'importe quel chef d'armée aurait du mal à se défaire aussi rapidement. Mais la plus grande difficulté allait être de se faire obeir auprès des 20 légions menées par les propres fils de l'Empereur, et qui plus est, dispersées à travers une vaste étendue de la galaxie. 1-p.124

Malcador fit alors voter au Haut Conseil de Terra un nouvel édit, l'édit du "Décret de l'Observance", plus communément appelé ensuite "Edit des Chapelains". 2


Contenu de l'édit

L'édit s'inspira des travaux déjà entrepris par la légion des Word Bearers et de la culture des prêtres guerriers de Colchis. En effet, ce fut Lorgar qui le 1er développa dans sa légion un corps de "Prêtres-Guerrier" qu'il nomma "Chapelains". Ils étaient investis du rôle de "Gardiens de la foi à l'Empereur", et devaient s'assurer que cette foi demeurait forte et sûre dans les rangs de sa légion. Cette réforme datait du temps où les Word Bearers vouaient un culte religieux à l'Empereur, mais survécurent même après le désaveu officiel de ces pratiques et la destruction de Monarchia qui en était devenu le symbole exemplaire. Les chapelains avaient été conservés du fait que la foi à l'Empereur pouvait être également regardée comme séculaire, et attachée aux principes de la Grande Croisade.
Étendant ce concept à l'ensemble des légions, Malcador redéfinit le rôle des chapelains comme devant s'assurer du bien être spirituel des légions, et faire appliquer la loi impériale dans les rangs, jusqu'auprès des anciens Archivistes eux-mêmes.
Les chapelains devaient en outre être choisis parmi les guerriers possédant la loyauté la plus forte et la mieux éprouvée à leur Primarque et à l'Empereur. 1-p.124.


Application de l'édit

Une fois l'édit publié, la plupart des Primarques appliquèrent l'"Edit des Chapelains". Certains entrèrent dans la clandestinité. Lorgar lui, s'amusait de cette ironie de l'histoire, alors que ses propres chapelains/psykers à l'exemple d'Erebus, les 1er de l'Imperium, avaient déjà tous secrètement basculés aux Puissances du Chaos.
Étant donné la dispersion des flottes expéditionnaires à travers la galaxie et des aléas des communications astropatiques, Malcador ne s'inquièta pas immédiatement du fait que l'ensemble des primarques ne donnèrent pas immédiatement voix à son édit. Ce ne fut que plus tard, alors que les évènements de l'Hérésie d'Horus se faisaient jour, que leur duplicité ou leur désobéissance fut révélé. 1-p.124


Sources

Voir aussi