Ouvrir le menu principal

Warhammer 40k - Lexicanum β

Attention!
Cet article dévoile une partie de l'intrigue de: Iron Hands (Roman)


"Herod" est un Monde Minier sous administration impériale, situé dans le Sous-secteur Achilles. 1-chap.7



Carte Stellaire Données Générales Image de la planète
Galaxy map segmentumobscurus.jpg - Herod - Planete inconnue.jpg
Segmentum : Segmentum Obscurus 1-chap.7
Secteur : Inconnu
Sous-secteur : Sous-Secteur Achilles 1-chap.7
Système : Système Herod 1-chap.7
Population : Inconnu
Affiliation : Imperium
Classe : Monde Minier 1-chap.7
Grade de la Dîme : Inconnu
Informations Planétaire
Aestimare : Inconnu Gravité : Inconnu
Aggregat : Donnée Inconnue Inclinaison Axiale : Inconnu
Diamètre Équatoriale : Inconnu Rotation : Inconnu
Distance Orbitale : Inconnu Température : Inconnu




Description générale

Géographie et Climat

Herod est une planète aride au climat de type désertique. Elle est éclairée par 2 soleils jumeaux. 1-chap.7

'Mesas'

Les cités d'Herod sont construites sur des 'Mesa'; du fait de la protection naturelle qu'elles offrent à sa population. Le groupe des principales cités impériales sont toutes construites sur ce modèle traditionnel et situées géologiquement sur la ligne équatoriale. Chaque 'Mesa' est un centre minier exploitant ou organisant le transit de la principale ressource et richesse naturelle d'Herod : un crystal utilisé par toutes les usines d'armement à travers le Sous-secteur Achilles pour la fabrication d'armes laser de tous types. Hormis la capitale Antipax, les cités-'Mesas' se trouvent dans des régions montagneuses où sont extraits les matières premières qui sont ensuite envoyées sur les planètes-usines des autres systèmes. 1-chap.7

Antipax

Antipax en est la capitale et le siège du Gouverneur impérial dirigeant le Système Herod, et un exemple type de ces cités-'Mesas' : située dans une plaine en plein désert, elle est formée de deux espaces circulaires concentriques. Le premier est protégé de l'extérieur par le rideau immense de falaises de pierre jaune issu des formations géologiques locales. Au sommet de cette 'Mesa' naturelle, un immense réseau labyrinthique de ruelles étroites et tortueuses abritées du soleil, ponctuées seulement de petites places et de bâtiments creusées à même la roche de la 'Mesa'. La cité ressemble ainsi en vue aérienne à l'empreinte d'un gigantesque fossile préhistorique surnaturel. Enfin, des routes poussiéreuses et grossières quittent ses enceintes naturelles dans plusieurs directions rejoignant les autres cités-'Mesa' de la ligne équatoriale. 1-chap.7

Son centre forme un second cercle occupé par une seconde 'Mesa' plus petite : la "Citadelle". Elle désigne le Palais du Gouverneur Impérial dans la capitale et le centre politique de la ville dans la plupart des autres cités-'Mesa'. Cette place forte est entourée de remparts faits de pierres fabriquées à partir du sable local, et s'organise en une série de plateformes et de terrasses où ont été disposées toutes les armes de l'arsenal classique de l'Imperium : des armes-macro et anti-aériennes, et des tourelles d'armement.
Son sommet en terrasse contient un portail qui donne accès aux appartements du Gouverneur impérial. Ces appartements sont luxueusement décorés et garnis de statues et de sols en marbre, où des mosaïques répètent les symboles de l'Imperium. 1-chap.7

Peuplement

Colons mineurs

La population d'Herod peut être distinguée entre deux factions. Le premier groupe est constitué par les colons mineurs habitant les cités-'Mesa' acceptant les lois de l'Imperium. Ils représentent la majorité de la population et sont la raison même de la présence impériale et humaine sur cette planète. 1-chap.7

Les installations du Munitorum comme de l'Administratum sont sous le commandement du Gouverneur Planétaire Thaslos Hellek Sardis. 1-chap.7

Peuples nomades

En dehors des villes, un peuple nomade et marchand habite et parcourt les déserts d'Herod, leur peau tannée par le soleil. Bien que leur origine humaine les fasse descendre de colonisations antérieures à partir du Moyen-Âge Technologique, ils sont toujours restés farouchement éloignés des cités régies par l'Administratum, et possèdent des refuges cachés à travers le désert. Ces nomades se battent avec des armes au design ancien: des modèles antiques de carabines laser, de grenades ou encore des cimeterres; et chargent au son de hululements collectifs. 1-chap.7 À une date indéterminée, une religion ancienne s'est propagée de l'extérieur parmi eux : la secte "Shinarii". 1-chap.7

Article détaillé : Shinarii


Etat géopolitique

Treizième Croisade Noire

Lors du lancement de la Treizième Croisade Noire, la secte locale du nom de Shinarii organisa une insurrection armée générale à travers toutes les cités équatoriales, appuyée par des membres infiltrés dans l'administration même de la 'Citadelle'. Ils purent donc s'emparer rapidement du palais du gouverneur et massacrèrent tous ceux qui leurs résistèrent. Depuis Antipax, la secte Shinarii continua de coordonner les insurrections dans les autres cités et places impériales d'Herod. 1-chap.7

La cité ne fut reprise que 3 semaines plus tard par l'intervention du contingent des Iron Hands du clan Vurgaan, menés par le Révérend de Fer Gdolkin. Ils tuèrent le sorcier-psyker qui se cachait à la tête de la rébellion, décapitant ainsi l'organisation et le moral des insurgés. Ces derniers purent ensuite être rapidement écrasés sur tous les fronts par les efforts combinés des FDP du Gouverneur et des Astartes Iron Hands en 36 heures seulement. 1-chap.7

La Pierre de Bei'Bul

La "Pierre de Bei'Bul" est le nom d'une légende des marchands du peuple nomade. Sanctuaire sacré perdu dans le désert de Midian, il fut retrouvé et exploité par la secte Shinarii derrière laquelle se cachait les Word Bearers pour retrouver un très ancien artefact de la civilisation Araken. Il fut cependant détruit par les forces du Chaos au moyen d'un rituel. 1-chap.8

Article détaillé : Pierre de Bei'Bul


Statut actuel (999.M41)

L'effet de l'explosion de l'artefact Araken fut comparable à celui de Fornax, et propagea une onde d'énergie verte dévastatrice sur toute la surface de la planète. Elle détruisit également entièrement l'immense 'Mesa' de la Pierre de Bei'Bul, laissant à sa place un gouffre de 40km de diamètre de 5km de profondeur. Malgré ces dévastations, le monde d'Herod est retourné sous contrôle de l'Imperium et la majorité des cultistes Shinarii ont été tués. Malgré sa dépravation par les cultistes du Chaos, la cité-capitale d'Antipax pourra être à nouveau pleinement occupé, dès qu'une 'armée' de prêtres de l'Ecclésiarchie aura prié pendant des mois sur place pour sa reconsécration. 1-chap.7

Le gouverneur planétaire figure parmi les survivants de l’insurrection, et a repris son poste; installant temporairement ses appartements et sa chambre d'audience profondément dans les entrailles de la cité libérée d'Antipax. 1-chap.7

Toponymes connus

  • Antipax, capitale du gouvernement impérial, situé sur la ligne équatoriale. 1-chap.7
  • Désert de Midian, aux vent faits de particules de mica. 1-chap.7
  • Pierre de Bei'Bul, site de la civilisation oubliée Araken. 1-chap.8



Notes : inspirations

  • Antipax peut être comparé à la cité désertique de Jaisalmer.
  • Les "Shinarii" sont une faction du jeux de stratégie "Imperium Galactica II" (sortit en avril 2000)

Sources