Tzeentch

De Lexicanum



Tzeentch est une des quatre divinités majeures du Chaos. Il est associé à l'espoir et aux intrigues. Il est principalement associé aux Thousand Sons.


Tzeentch
Tzeentch mark.png
Aspect Ambition, intrigues, changement, pouvoirs psychiques Nombre sacré 9
Traits Psycher, conspirateur Dieu ennemi Nurgle
Démons
Duc du Changement, Horreur, Screamer, Disque de Tzeentch


Présentation

Tzeentch est un des quatre dieux majeurs du Chaos, représentant la vitalité et la volatilité du changement. Tzeentch est fortement lié aux concepts de sorcellerie et de magie, ainsi que les mutations changeantes et les intrigues complexes et ambitieuses.

Dans son esprit, Tzeentch lit les espoirs et les plans de chaque mortel et chaque nation ; et par le biais de ses plans complexes et ses manipulations, il altère le cours de l'Histoire pour atteindre un plan génial insaisissable pour le commun des mortels.

Physiquement, sa description a évolué dans l'univers de Games Workshop. En effet, pendant longtemps il a été représenté par un homme sans tête dont le visage était sur le buste et au-dessus duquel poussaient deux cornes. Sur tout son corps, on pouvait voir des visages changeants répétant ce que disait le dieu mais avec des nuances. Le tout suspendu au-dessus de fil du destin. Mais récemment, il a été décrit comme n'ayant choisit aucune forme physique et apparaissant comme un nuage ou des flammes, ou alors vu sous la forme d'un serpent qui s'enroule et s'entortille pour représenter le changement incessant.

Rivalités

Tzeentch s'oppose principalement au dieu Nurgle. Tandis que Tzeentch croit au changement et à l'évolution, les préceptes de Nurgle repose sur la déchéance et la mortalité inéluctables. Tzeentch s'oppose aussi dans une moindre mesure à Khorne qui ne supporte pas la magie et les intrigues.

Cultistes de Tzeentch

Les cultistes les plus notables de Tzeentch sont les membres de la légion chaotique des Thousand Sons dont la plupart ont été réduits à l'état d'armures vivantes par le puissant sort appelé Effacement d'Ahriman. Les autres mortels vouant un culte à Tzeentch sont particulièrement dangereux parce qu'à leur puissance physique s'ajoute des pouvoirs magiques supérieurs.

Le symbole de Tzeentch comporte des courbes et pointes représentent le changement et la conclusion.

Démons de Tzeentch

Les démons de Tzeentch se caractérisent par une propension à changer de forme rapidement.

Démons majeurs

Le démon majeur de Tzeentch est le Duc du Changement, un démon humanoïde à corps d'oiseau doté d'une grande intelligence et d'énormes pouvoirs sorciers et psychiques, bien que comparativement de force physique plus modeste.

Démons

Les principaux démons de Tzeentch sont les Horreurs, une masse de chair et de membres en constante mutation comportant de nombreux orifices cracheurs de flammes. Une variante de l'Horreur est le Flamer, légèrement plus puissant et disposant de nombreuses gueules crachant des flammes brûlante, d'où leur nom. Il existait auparavant une distinction entre horreurs roses et horreurs bleues, les horreurs roses détruites donnant naissance à deux horreurs bleues. Cette distinction a été supprimée dans les dernières versions de Warhammer Battle et 40,000, mais reste valable dans Warhammer le Jeu de Rôle.

Bêtes démoniaques et destriers

Les bêtes démoniaques de Tzeentch sont les Screamers, des créatures ressemblant à des raies qui plongent sur leurs ennemis et les découpent à l'aide de leur pinces coupantes, avant de battre en retraire pour charger à nouveau.

Les disques de Tzeentch sont un mélange de magie, de métal et de démon souvent utilisé pour le transport d'un champion mortel.

Le Dédale de Tzeentch

Le dédale de Tzeentch

Le Dédale de Tzeentch est le domaine de Tzeentch au sein du Warp. Ce dédale est formé à partir de la structure brute de la magie, construit sur le mensonge et la conspiration. De tous les paysages de l'Immaterium, ce domaine est le plus étrange et incompréhensible. La présence du dédale se ressent dans tous les domaines démoniaques. Des avenues changeantes de toutes les couleurs se croisent et s'entrecroisent dans le domaine de Tzeentch. Des chemins cachés construits sur les mensonges et les manigances permettent de sortir du dédale et d'entrer les territoires des autres dieux, unifiant les Royaumes du Chaos. Le dédale lui-même n'a pas de gardien démoniaque. Ses passages illusoires sont une barrière suffisante pour se protéger de tout intrus ne disposant pas d'un esprit excessivement puissant. Ses corridors brillants reflètent non seulement la lumière mais aussi l'espoir et la misère, les rêves et les cauchemars. Le labyrinthe ne se contente pas de réfléchir mais déforme également, détruisant espoir et but en démence et désespoir. Le labyrinthe bouge et se réarrange en fonction des ineffables plans de Tzeentch. Ceux qui sont perdus dans le dédale peuvent y déambuler pour l'éternité, leur esprit brisé, leurs rêves détruits par leur propre ambition. Au centre du dédale, caché aux yeux de ceux qui n'ont pas eu la chance de la trouver, se dresse la Forteresse Impossible. L'architecture du bastion est constamment remplacée par de nouveaux murs, portes et flèches plus improbables les uns que les autres. Les portes et autres entrées sont autant de bouches affamées qui se referment pour l'éternité quelques instant après, bloquant tout accès. Au sein de la forteresse, le temps et l'espace n'existe pas et la gravité change constamment voire disparait. Des lumières de toutes couleurs, et même de couleur qui n'existe pas de l'univers réel jaillissent de chaque mur. Pour les mortels, enfermés dans leur corps physique, la forteresse est impénétrable. Les hommes deviennent fous tandis que leurs corps peuvent imploser ou être déchirés par les pensées de Tzeentch. Les démons immortels eux-même éprouvent des difficultés pour endurer l'horreur perverse de la Forteresse et seuls les Ducs du Changement peuvent se déplacer dans ses corridors sans danger. Seuls les démons majeurs de Tzeentch peuvent fournir le lien vers le sanctuaire intérieur de la forteresse ; la Bibliothèque Secrète, où Tzeentch réside, intrigant sans repos.[1]

Sources

  1. Codex: Chaos Daemons (4th Edition)


Chaos v · d · m 
Origines ChaosWarpDémon MajeurDémon Mineur
Dieux du Chaos KhorneNurgleSlaaneshTzeentchChaos Indivisible
Héros et Démons HorusAngronMortarionFulgrimPerturaboAlphariusKonrad CurzeLorgarMagnus le Rouge
"Que la Galaxie brûle!" Hérésie d'HorusGuerre de BadabCroisade Noire
Légions du Chaos Black LegionThousand SonsWorld EatersWord BearersDeath Guard