Lexicanum:Sources

De Lexicanum

Citer les sources que vous utilisez pour un nouvel article ou une modification est particulièrement important,
afin de maintenir un point de vue valide, 'professionnel' et objectif sur l'univers de Warhammer 40,000.
Afin de tenter d'y parvenir, veuillez svp appliquez les règles suivantes.


Généralités sur les Sources

Une encyclopédie libre de type "Wiki" représente la somme de toutes les contributions rédigées par ses différents auteurs, somme basée uniquement sur des informations scientifiquement vérifiables. Cela vaut également pour un projet de fans tel que cette encyclopédie de Warhammer 40,000: dans le sens où ces informations doivent être au dessus de tout soupçon car fondées sur des sources vérifiables indiquées dans chaque article.
Dans le contexte d'un univers de fiction, il est de pratique courante (comme établi dans le Wikipédia), que tout ce qui provient de la source d'origine, et dans ce cas, de Games Workshop, doit être considéré comme officiel. Toutes les autres sources, particulièrement avec l'explosion des sites de fans sur Internet, sont considérées comme non-officielles. Ceci comprend donc toutes les encyclopédies en ligne, y compris les projets-frères du Lexicanum (et dans la mesure où cette 'Source' n'est plus directement vérifiable par le lecteur ou manque sur l'article d'origine).

Certains univers de fiction ont (de part leur origine et d'autres règles établies) une canonisation stricte et possédant leur propre hiérarchie de leurs sources. C'est pourquoi les livres de règles tentent de donner la vision la plus complète et la plus précise de son univers de jeu. Chaque publication d'une nouvelle édition du même jeu signifie que le contenu de l'ancienne édition ne représente plus le CANON "actuel". Dans de tels systèmes (et c'est le cas ici), l'établissement le plus précis des sources est un élément essentiel.


Games Workshop s'est cependant toujours refusé à établir une telle hiérarchie d'éditions, et considère plutôt tout ce qui a été publié quasi avec un échelon de grade sur ce qui est "vrai" ou "plus ou moins vrai", "actuel" ou "moins actuel", mais le tout accepté comme toîle de fond de son univers.

(Citation de modération de la Black Library:) Q:But is it all true? A:Yes and no. Q:Even though some of it is plainly contradictory? A:Yes and no. Q:Do we deliberately contradict, retell with differences? A:Yes we do. Q:Is the newer the stuff the truer it is? A:Yes and no. Q:In some cases is it true that the older stuff is the truest? A:Yes and no. Maybe and sometimes. Depends and it varies.

Des fans ont déjà tenté d'apporter un ordre dans les nombreuses publications comme ici, mais leur travail de même que les déclarations de Games Workshop à ce sujet sont restées jusqu'à présent officieuses. Le Lexicanum, lui, considère toutes les sources officielles sur une même niveau (voir aussi: Lexicanum:Lignes directrices), mais ces sources doivent être toujours référencées et vérifiables; par ex. lorsque ces sources officielles sont spécifiques à un pays en particulier. Le cas échéant, une simple descision de Games Workshop peut changer le statut de cette 'Source" et la rendre internationnale, ou la faire disparaître de ses publications.

Ce qu'est une 'Source'

Toutes les publications suivantes sont considérées comme des sources officielles :

  • 1. Tous les livres de règles, Codex et livres de Règles, les White Dwarf, les extensions de jeux (quand elles existent) les collections d'articles Index Astartes.
  • 2. Toutes les publications de Games Workshop appartenant à ses partenaires, possédant des licences d'exploitation pour créer d'autres systèmes de jeu et enfin les publications de fictions comme les Romans et Nouvelles, bande dessinée, magazines et livres de background publiés par la Black Library.
  • 3. Toutes les filiales nationales et régionales de Games Workshop (par ex. GW-France) peut être amener à dirigert des projets indépendants, incluant not. : les campagnes de jeu, des unités (Régiments, chapitres, etc.) ou des lieux considérés "localement" comme officiels (exemple: Jolis Raubzug). Attention: ceci signifie dans ce cas particulier qu'aucun élément contradictoire pour le CANON officiel de GW ne sera publié. Cependant, ces cas devront être pris avec précaution surtout par les joueurs aguéris ou réguliers des campagnes qui en construisent souvent, que toutes les parties devront être pris en considération: C'est-à-dire que tous les articles dont les informations ne proviennent d'aucune filiale nationale/régionale de GW seront indexés dans le Lexicanum avec la Catégorie d'article correspondante fournis pour chaque pays d'origine.
  • 4. Tous les jeux vidéo basés sur la licence d'exploitation de Warhammer 40,000. Ces licences étant parfois exploitées de manière particulièrement intensives, elles peuvent contenir des éléments de Background propres qui sont ensuite repris de manière officielle par Games Workshop. Les origines des références doivent être alors dans ce cas particulièrement identifiables (particulièrement pour les jeux de stratégie), afin de pouvoir distinguer ce qui provient du jeu vidéo lui-même (entreprise partenaire de Games Workshop), et ce qui est reconnu officiellement par Games Workshop (entreprise-mère) (le meilleur exemple reste encore la série des Dawn of War de Relic).

Exemples de sources valables


Liste de sources potentielles

Vous trouverez des listes de sources par genre établies et mises à jour en priorité pour les sorties françaises. Complétez-les le cas échéant, si la source que vous utilisez ne s'y trouve pas :

Jeux de figurines et plateau - Jeux de Rôle - Jeux de cartes - Jeux vidéo - Magazines - Romans et nouvelles - BD - Films
Éditions de W40k - (Codex) - Imperial Armour - Artbooks et Background - Guide Hobby - Sites Web


Ce qui n'est PAS une Source

La liste étant trop longue, ne seront présentés ici que des exemples parmis les plus représentatifs.

  • 1. Les autres sites de fans sur Internet.
  • 2. Les aurtes encyclopédies de type "Wiki", mais aussi les autres projets-frères du Lexicanum.

Exemples de sources non-valables:



Évolution de la toile de fond (aperçu)

Né en 1987 avec la publication de Warhammer 40,000: Rogue Trader, l'univers de science fiction développé par les auteurs d'origine n'a cessé de se développer chaque année. Le Lexicanum tente de réunir les traces de ce patrimoine resté aussi immense qu'éparse, et d'en donner une synthèse. Pour cela, seules les sources officielles publiées par Games Workshop depuis 1987 peuvent nous permettent d'y parvenir.

Première édition

Cette "première édition" sous forme de livre de règles est véritablement la "Génèse" de tout l'historique de l'univers de Warhammer 40,000. Elle contient tous les éléments qui encore aujourd'hui sont les fondammentaux de l'univers de Warhammer 40,000; et sa richesse de détails pourrait presque être confondue avec celle d'un jeu de rôle. Comme les jeux de rôles, la partie historique est très importante dans son livre de règles, mais il faut savoir également qu'il fut amenagé et développé au fil des articles et compilations du magazine mensuel White Dwarf; puis des livres d'armées qui n'ont pas encore le nom de Codex mais déjà la forme. Ce fut à cette époque que l'ont voit émerger au milieu de nombreuses factions et races la silhouète d'un Imperium de l'Humanité comme acteur principal du destin de la galaxie. Cet Imperium prend dès le départ la forme d'une dictature militaire, sanguinaire et totalitaire, autant envers son propre peuple qu'envers les autres races de l'univers. La lutte déséspérée pour la survie comme la guerre omniprésente sont au centre de toutes les aspects de l'historique, avec de nombreux éléments inspirés des grands classiques de science fiction du moment. Son atmosphère sombre et millénariste est parfois contrebalancée par éléments plus positifs, comme les Illuminati.


Deuxième édition

C'est en 1993 que parut la seconde édition du jeu, avec des différences majeures d'avec la précédente édition. L'édition prend la forme d'un jeu prêt-à-l'emploi, centré sur un système de règles et d'arsenaux plus complexes. Le système de jeu est davantage fermé et n'offre plus les variantes de règles et conversions offertes dans la première édition. La partie historique (réunie dans le Codex Imperialis) est moins omniprésente et fut simplifiée, au prix de suppressions importantes (Illuminati). Les livres d'armées parus en suppléments prennent leur forme actuelle (Codex) avec cependant une partie historique plus développée sur chaque faction: ils sont les fondateurs de l'histoire individuelle des principaux chapitres loyalistes de l'Imperium ainsi que des principales races et factions de la galaxie. Des systèmes de jeu parallèles font leur apparition comme par ex. Epic ou Necromunda, qui explorent à leur tour des aspects particuliers de l'univers de Warhammer 40,000 à différentes échelles. Ces jeux et parutions prennent chacun une forme fermée avec un certain nombre de références au système de jeu principal qui facilitent aujourd'hui encore le sentiment et la définition des différentes Editions de l'univers de jeu (bien que Games Workshop n'ait jamais reconnu officiellement une telle distinction).


Troisième édition

Avec la parution en 1998 de la troisième édition du jeu principal s'amorce une nouvelle tendance. L'édition prend à nouveau la forme d'une boîte de jeu prêt-à-l'emploi. Mais il contient cette fois un seul livre réunissant un historique condensé et les règles de jeu. Celle-ci prennent une part plus importante: les terrains et couverts deviennent essentiels, et les combats psychiques font l'objet d'une extension entière. Outre la disparition notable des Squats, un espace de liberté est à nouveau donné aux joueurs pour certaines adaptations de règles et conversions. Ceci se reflète dans les nouveaux Codex, contenant essentiellement des listes d'armée et d'équipement avec un historique réduit au minimum. Cet aspect est relayé par le magazine White Dwarf pour l'approfondissement de l'historique de l'univers à travers des articles et des rubriques dont le premier "Index Astartes" (2002), première d'une série de dossiers complets sur l'historique de l'ensemble des Space Marines loyaux et renégats. Mais il correspond également au lancement de la maison d'édition Black Library en 1997 et aux premières séries de romans sur l'univers de jeu de Warhammer 40,000. Games Workshop reviendra cependant sur cette relative "répartition des rôles" avec une nouvelle série de codex incluant à nouveau une partie historique importante. Les deux dernières nouvelles races du jeu font leur apparition: les Tau (2001) et les Nécrons (2002).

Quatrième édition

La quatrième édition parue en 2004 consacre le changement opéré avec sa dernière série de livres d'armées et de campagne, où l'historique prend une place toujours plus importante. Parallèlement à la poursuite des "Index Astartes" et des articles du White Dwarf (dévoillant des points recherchés de la toile de fond), une nouvelle série de Codices est lancée, avec de nouveau une partie historique plus développée et mise en avant. Cette nouvelle série permet également d'individualiser sa propre armée avec son propre historique, à partir d'un modèle et de variantes définis dans les codices et par les règles de jeu. Cette "individualisation" se reflètent dans les règles du jeu de base, qui pour la première fois parait sous forme d'un livre en parution indépendante. Une boîte de jeu "prêt-à-l'emploi" au contenu réduit accompagne parallèlement ce lancement (Bataille pour Maccrage).

L'importance prise par la toile de fond se reflète également dans le nombre plus important de parutions de livres d'art par la Black Library:

Ces livres racontent des évènements ou des informations importantes pour la toile de fond de l'univers de Warhammer 40,000, mais sous forme de témoignages: ce qui laisse libre Games Workshop d'adapter encore certaines informations.


Cinquième édition

Parue en 2008, c'est l'édition actuelle. Comme pour la quatrième édition, son lancement est scindé entre un livre contenant règles et historique parus séparemment, et une boîte de jeu "prêt-à-l'emploi" (Assaut sur Black Reach) contenant des règles et un historique simplifié.

Différences entre les éditions

Les nombreux remaniement d'éléments de l'univers de Warhammer 40,000 à travers ces cinq éditions ont aboutit à des suppressions ou des modifications qui doivent idéalement être indiquées dans les articles du Lexicanum.

Voir aussi


Aide du Lexicanum
Base

Lignes directrices · Inscription · Premiers pas · Seconds pas · SOURCES · (s’entraîner)· Page Utilisateur · Pages de Discussion · Signature

Articles
Titres & Noms · Redirection · Homonymie · Format d'Article · Comment "Sourcer" · Images · Texte (syntaxe)
Modèles
Modèles · Modèles de Maintenance · InfoBox/Tab · Modèles (Tous) · Format de Modèle
Navigation

Menus wiki · Catégories · Portails · Pages d'homonymies· Liens Interlexicanum · Modèles de Navigation · Links et Règles · Recherche

Lignes directrices

GW Copyright · Lignes directrices · FAQ · Licence de documentation libre GNU· Administrateurs · Droit d'auteur · Droits d'auteur dans le Projet · "Ce que le Lexicanum n'est pas"