Iron Hands

De Warhammer 40k - Lexicanum


Les Iron Hands furent une des vingt premières légions de Space Marines créées par l'Empereur, leur Primarque étant Ferrus Manus. Les Iron Hands sont également l'un des premiers Chapitres de la Seconde Fondation, et est pratiquement le seul a faire un usage aussi intensif d'implants bioniques pour améliorer leur capacités. Ce faisant, il est le chapitre le plus proche du puissant et redouté Mechanicum avec lequel il est lié par de très anciens serments. 1


Marine Données générales Symbole de Légion
IronHandArmure.gif - Iron Hands - Iron Hands-logo.png
Numéro de Légion: X
Primarque: Ferrus Manus
Maître de Chapitre
Actuel :
(Spé.): Conseil de Fer 18
Monde d'origine: Medusa
Forteresse-Monastère: Land Behemoths,
1/clan-compagnie 7
Descendants connus: Red Talons, Brazen Claws, Sons of Medusa, Iron Lords 18-p.71 Miniature
Couleurs: Noir carbonne, bordures gris-argent MarineTactic01.jpg
Spécialité(s): Implants bioniques
Cri de guerre: "Faible est la Chair!"
Forces Actuelles: 10 compagnies (~1000 Marines) 7
Organisation: Non-Codex Stabilité des gènes: Stables


Origines

IronHandHerald2.jpg

Monde natal

Medusa est parmi les planètes vassales de l'Astartes les plus proches de l'Œil de la Terreur. Son paysage est rude et froid, torturé constamment par des mouvements tectoniques massifs. Medusa n'a pas de gouvernement. Elle est dirigée par des clans disparates de mineurs vivant dans de grands véhicules à chenilles voyageant en caravanes. Il y a deux endroits notables sur Medusa: un volcan connu sous le nom de Karaashi, qui vit l'arrivée de Ferrus Manus, et le Pays des Ombres. Ce dernier est peuplé uniquement par des reliques fantomatiques des siècles passés, que l'on dit être hantés par les esprits des Medusans morts depuis longtemps. Ceux qui s'aventurent là-bas y viennent uniquement pour avoir l’opportunité d'être recruté par l'un des Iron Hands. 7

Article détaillé : Medusa (Planète)


Ferrus, le "Fervent"

L'histoire des débuts de Ferrus Manus est retracée à travers le folklore de Medusa. Le plus populaire de ces récits est le Cantique des Voyages, qui raconte la jeunesse de Ferrus Manus et son combat avec la "Grande Wyrm d'Argent" appelée Asirnoth. Le Cantique est le seul conte qui tente de donner une explication au mystère des mains de "métal vivant" de Ferrus Manus. Ferrus Manus n'a jamais uni les peuples de son monde natal comme l'ont fait la plupart des autres Primarques, au motif que de la concurrence permet d'accroître les compétences. Lorsque L'Empereur plaça Ferrus Manus à la tête de la Xème Légion Astartes, le Primarque en fut transformé, et devînt un fervent croyant et un conquérant impitoyable au service de la Grande Croisade de L'Empereur pour unifier l'Humanité. 7

L'Hérésie d'Horus

Dreadnought Comech (Hérésie d'Horus)

La Trahison de Fulgrim

Ferrus fut sans doute le 1er primarque loyal prévenu de la trahison d'Horus : Le primarque Fulgrim qui était devenu son allié et son ami durant les combats menés lors de la grande Croisade, était alors certain de pouvoir le convaincre de se rallier à la cause du Maître de guerre. À cette révélation, la colère légendaire de Ferrus Manus le détrompa rapidement, mais les combats qui s'en suivirent permirent au traître de s'échapper. 3-p.356. Malheureusement, Ferrus ne put transmettre immédiatement les terribles nouvelles de cette trahison en raison des pertes importantes subies à sa flotte et des tempêtes Warp apparues à cette époque. 4-p.228

Légionnaire Iron Hands. (M31). 21

La Bataille d'Istvaan V

Cependant, l’événement majeur qui fit connaître la légion des Iron Hands durant cette période est leur participation à l'expédition punitive lancée par Terra après la destruction d'Isstvan III et la mort de leur Primarque avec la quasi totalité de sa légion sur le champ de bataille d'Istvaan V. Le désir de vengeance de Ferrus Manus l'avait mené en tête de l'offensive, mais pris en étau par la trahison des 4 autres légions de l'expédition, le primarque et ses Terminators Morlocks furent encerclés par les Emperor's Children et massacrés, et Ferrus fut finalement tué en duel par Fulgrim en personne. 4-p.304-315

Après l'Hérésie

Rennaissance dans le deuil

Haine de la faiblesse

La ferveur des Iron Hands fut profondément ébranlée par la perte de leur primarque sur Istvaan V, puis de la chute de l'Empereur lui-même sur Terra, après une série de batailles titanesques.
Leur primarque perdu, la grande majorité de ses vétérans gisant sur le champ de bataille et la Grande Croisade stoppée, la Xème légion retourna sur Medusa considérablement meurtrie et avec le sentiment d'avoir été trahie; trahie par les lâches manipulations d'Horus les ayant maintenu loin du trône; trahie par leur alliés ayant failli sur Istvaan V; trahie par les légions loyalistes s'étant révélées incapables de protéger l'Empereur sur Terra. La doctrine de sélection impitoyable et très spartiate des Iron Hands de Medusa prit alors une forme générale qui renferma toujours plus le chapitre sur lui-même et dans leur croyance d'être les seuls à pouvoir sauver l'Imperium contre ses ennemis de l'intérieur comme de l'extérieur. 7

La Haine de la Chair

Dans leur confusion et leur détresse, les Iron Hands survivants cherchèrent avec ferveur tous les moyens envisageables qui leur permettraient de détruire la faiblesse sous toutes ses formes chez les autres comme en eux-même; ce qui les conduisit toujours plus proches des credo du Culte de la Machine et à une mécanisation méthodique et progressive de leur corps, comme le symbole de leur nouveau credo : un esprit incorruptible dans un corps incorruptible. 7

Cette doctrine est déjà allée si loin, que des rumeurs disent qu'ils ne sont plus de simples frères d'armes mais des machines à part entière. De sombres rumeurs racontent aussi que leur obsession de traquer toute faiblesse en eux les auraient conduit à remplacer les guerriers tombés sur Istvaan V par des créations mécaniques seulement couvertes par des armures énergétiques. Bien qu'aucune preuve n'en ai jamais été apportée, la réputation du chapitre à elle seule entretient toujours le doute. 7

L'usage de tatouages, 1 de scarifications ou d'automutilations 7 parmi les clans Iron Hands s'est également répandu depuis longtemps et augmentent avec l'âge; semblant renforcer l'idée que Iron Hands méprisent leur chair et cherchent constamment un moyen de la maîtriser.
Les autres chapitres de l'Astartes voient dans cette transformation radicale, à l'image du rituel des Iron Hands de la Main de Fer, la preuve qu'une relation malsaine s'est créée avec le Mechanicum; relation dont de toute façon les clans Iron Hands ne font aucun secret, mais qui représentent pour eux une quête de rédemption sensée racheter ce qu'ils considèrent aussi comme leur propre échec sur Isstvan V. 5

Exemple d'Archiviste de plein rang du chapitre des Iron Hands

Création des chapitres

Après la fin des événements de l'Hérésie d'Horus et leur retour sur Medusa, les survivants de la Xème légion acceptèrent par devoir le Codex Astartes, et furent séparés en 3 chapitres. Les nouveaux Red Talons et Brazen Claws quittèrent à jamais leur monde et leur frères pour fonder leurs propres forteresses monastères, devenus depuis particulièrement solitaires. Un chapitre conserva le nom et la planète où grandit leur primarque. Mais son organisation s'est depuis longtemps éloignée des standards du Codex, devenant davantage un reflet de la vie sur Medusa et de ses habitants eux-même.
Fait rare, les contacts avec les deux autres chapitres se sont rapidement détériorés, tandis que les nouveaux Iron Hands s'enfermaient toujours plus dans une mentalité 'insulaire'. Chacun poursuit sa propre croisade à travers la galaxie, luttant pour extirper la faiblesse sous toutes ses formes.
Dix clans correspondant à l'équivalent de dix compagnies régentent depuis les armées des Iron Hands sur Medusa; chacun mené par un chef de clan faisant office de capitaine. Si leur flexibilité opérationnelle s'en ai trouvée augmentée, leur rivalité et leur querelles aussi; mais cette concurrence est à la base même des principes de Ferrus aiguisant la force et la vigilance. 7

Patrimoine Génétique

Incorruptibilité

Depuis leur création et à travers les heures les plus sombres de l'histoire de l'Imperium, les Iron Hands ont conservé intacte leur réputation d'incorruptibilité, alimentée par une haine intense et quasi-fanatique de toute faiblesse. Cette doctrine semble avoir renforcé leur capacité de résistance aux pouvoirs du Chaos, et les Iron Hands sont parmi les rares chapitres de la seconde fondation à n'avoir recensé dans leur longue histoire aucun de leur frère ayant succombé à la force corruptrice des Dieux Sombres. 7-p.49

Un Cancer sans Nom

IronHandHerald1.jpg

Bien que leur patrimoine génétique figure parmi les plus stables de toutes les légions et chapitres, il est cependant entaché d'un cancer singulier :
Leur utilisation intensive des implants bioniques semble recouvrir une véritable peur envers leur matière physique profondément ancrée chez tous les Space Marines des Iron Hands. Cette peur, ce rejet même de leur propre chair semble s'intensifier avec l'âge, se concrétisant par une mécanisation de plus en plus extrême et volontaire comparable à celle dont sont atteints les adeptes du Mechanicum. 7

L'origine exacte de cette peur reste inexpliquée (une mutation due au métal vivant des légendaires mains de Ferrus; une empreinte laissée par les événements de l'Hérésie d'Horus). Mais de manière générale, l'idée qu'une sorte de cancer est à l'oeuvre dans le corps des Iron Hands s'est largement répandue, maladie que ces Astartes gardent sous contrôle à l'aide des implants devenus une véritable routine du chapitre. 7

Verdict de l'Inquisition

Connus pour leur caractère renfermé et leur hostilité à toute ingérence extérieure, ils acceptèrent néanmoins, bien qu'avec un dédain outragé, leur inspection par l'Inquisition. Curieusement, cette autorité se montra inhabituellement tolérante dans leur jugement; et bien qu'il semblent avoir identifié une réelle aberration au sein du patrimoine du chapitre, leur rapport rejeta toute action ou traitement; considérant que ce cancer ne représente aucune menace pour l'Imperium. De plus, le chapitre, réputé pour sa dévotion exacerbée à éliminer toute faiblesse en eux comme chez les autres, a montré (jusqu'à présent) une capacité incomparable à renforcer la foi en l'Imperium, autant qu'à la garde de l'Œil de la Terreur; zone dont la priorité et les besoins en forces opérationnelles restent endémiques. 7

Organisation

Hiérarchie des rangs et grades des clans Iron Hands (Dark Heresy) -Cliquer /image pour agrandir-

Recrutement

Les recrues du chapitre proviennent toujours de la planète d'origine de leur primarque, Medusa. Les aspirants doivent effectuer un périple jusqu'aux territoires mythiques au delà d'une chaîne de montagnes appelé le Pays des Ombres. Ils y affronteront de dangereuses épreuves au milieu d'antiques ruines de l'ère des Luttes où le niveau de pollution et de radiation est plus élevé qu'ailleurs; jusqu'à ce qu'un frère d'un clan des Iron Hands les choisissent, et les emmène avec lui dans son clan. 7

Commencent alors pour les aspirants le long processus chirurgical ajoutant en différentes étapes progressives les organes et le conditionnement hypnotique de l'Adeptus Astartes. Ceux dont le corps ou l'esprit ont été trop endommagés ou affaiblis par la pollution régnant sur Medusa et ne parviennent pas à suivre jusqu'au bout cette transformation sont écartés sans pitié. 1 Les aspirants qui survivent et supportent avec succès ce long processus doivent néanmoins subir encore le rituel de la Main de Fer. 7

Article détaillé : Main de Fer


Doctrines de combat

Vétéran de la "Stern Guard"

Les Iron Hands ont la réputation d'être francs, froids, et des défenseurs sans pitié de l'Imperium. Leur haine de toute faiblesse chez leurs ennemis comme leur alliés n'a d'égal que leur haine incandescente contre tous ceux qui se sont tournés vers les Dieux Sombres, et ils les puniront tout deux avec le même zèle. Depuis la création même de leur légion, ils sont restés tout au long des millénaires des guerriers d'une dévotion et d'une foi sans faille aux credos de l'Imperium. Quand d'autres frères de l'Astartes ont jadis chuté ou douté, ils ont eux enduré ce que peu d'Astartes ont subis dans leur histoire. 7-p.44

Outre l'exemple de la Pacification du Sous-Secteur Contqual, on peut citer encore la bataille de Thranx, où les ressources pourtant épuisées de plusieurs compagnies claniques furent envoyées dans un assaut frontal appuyé par 5 Land Raiders, contre des installations complexes pourvues de défenses antichar; leur succès tourna en dérision les précédentes tentatives qui avaient été faites avec des compagnies entièrement composées de blindés. 8

En outre, la ferveur et le zèle sans pitié des Iron Hands est devenu proverbial, tout comme leur usage immodéré des implants bioniques et leur dévotion proche du Culte de la Machine. 6 Bien que ce trait exista du vivant du primarque, il devint une véritable obsession après sa mort. Leur réputation au combat est d'avancer implacablement sur leur objectif avec une colère froide et une résolution qui les a souvent fait comparer à de véritables 'machines à tuer'. 7 Cette réputation va si loin qu'on prétend que les sergents Terminator qui mènent souvent leur escouades sont physiquement liés à leurs armures. 6

Organisation des compagnies

Marquages d'escouades

Chacun des dix Clans est une unité relativement autonome qui correspond approximativement aux compagnies du Codex Astartes. Ils ont cependant chacun la responsabilité de leur propre recrutement, de sa maintenance, et du parc et arsenaux d'armes et de véhicules. Ils ne respectent pas non plus la répartition standard du Codex Astartes et possèdent chacun un nombre déterminé de Scouts, escouades tactiques, Devastator et Terminator.
En outre, la construction d'une Forteresse-Monastère a été rendue impossible par la géographie terriblement instable de Medusa. À sa place, chaque clan possède sa propre base d'opération mobile. En raison de la géographie extrême de la planète, ces 'forteresses' ont été conçues comme des versions améliorées des véhicules à chenilles utilisés par les nomades de Medusa et appelés "Land Behemoth". Certaines ressources et matériels sont échangées entre les clans, mais même avec ce processus, les clans demeurent en compétition les uns avec les autres. 7

Du fait de leur dévotion à la Machine et des pertes dont ils souffrirent par le passé, les armures Terminator et les Dreadnoughts ne sont utilisées qu'avec parcimonie et mysticisme; souvent pour mener les escouades tant leur présence galvanise le moral des guerriers des Iron Hands. Ces reliques du chapitre ne sont donc pas regroupées dans une compagnie particulière. 6
On dénombre par ex. 8 Dreadnoughts Vénérables actuellement disponibles pour le chapitre entier. Chaque dreadnought porte au moins toujours un Poing de Combat, en souvenir du rituel de la Main de Fer. Il est à noter aussi que ces reliques peuvent passer d'un clan à l'autre suivant les circonstances pour permettre à un guerrier particulièrement méritant de poursuivre sa lutte auprès des guerriers de l'Empereur. 1

Le "Grand Conseil des Clans"

Vétéran Terminator du chapitre

Fait rare, le chapitre des Iron Hands n'a pas de Commandant permanent. Chacun des 10 clans Astartes fonctionnant comme de petites armées autonomes, les circonstances de la guerre peuvent cependant amener la prise de décisions impliquant le chapitre entier. Dans ces cas exceptionnels, ces décisions sont prises par un conseil collégial; le "Grand Conseil des Clans". 1

Article détaillé : Grand Conseil des Clans


Les "Révérends de Fer"

En raison des croyances au Culte de la Machine, les Iron Hands et Ferrus n'ont pas accepté la création de chapelains dans leur rang, comme le prévoyait l'édit promulgué autrefois par Malcador le Sigillite. Leur rôle fut offert à l'élite des Techmarines et furent rebaptisés "Révérends de Fer". 7

Article détaillé : Révérend de Fer


Les serfs

Parmi les scouts suivant les programmes d'induction du chapitre, il arrive que certains, pour des raisons physiques ou psychiques ne parviennent pas au bout de ce processus. Ils sont cependant gardés au service du clan comme 'serfs'. Considérés avec mépris pour la faiblesse de leur corps et leur échec, ils restent d'un rang inférieur à leurs homonymes automatisés du chapitre qui accompagnent fréquemment les Révérends de Fer. On les reconnait par leur stature aussi imposante que des Astartes et portant des robes similaires aux adeptes du Culte de la Machine, mais de couleur noir-carbone, comme les armures du chapitre. Ils portent également des médaillons frappés du gantelet martelé gris-métallique; symbole des Iron Hands. Privé à jamais de l'honneur de rejoindre les rangs de l'Astartes, mais incapables de revenir vers leur famille et de subir le déshonneur de leur échec, ils restent au service du clan Iron Hands qui a commencé leur induction, servant avec une ferveur amère mais sincère. Ils servent comme personnel technique; soit dans les Land Behemoths ou des vaisseaux de leurs clans. 1

Clans Iron Hands

Marquages des clans (épaulettes)
  • Clan "Avernii" (1ère compagnie), dirigé par le capitaine Caanok Var 22
  • Clan "Garrsak" (2ème compagnie), dirigé par le capitaine Eutuun Hes 22
  • Clan "Raukaan" (3ème compagnie), dirigé par le capitaine Sind Grolvoch 22
  • Clan "Kaargul" (4ème compagnie), dirigé par le capitaine Rumann 22
  • Clan "Haarmek" (5ème compagnie), dirigé par le capitaine Tyrrod 22
  • Clan "Sorrgol" (6ème compagnie), dirigé par le capitaine Golloth 22
  • Clan "Borrgos" (7ème compagnie), dirigé par le capitaine Raan 22
  • Clan "Morlaag" (8ème compagnie), dirigé par le capitaine Doroor Hesh 22
  • Clan "Vurgaan" (9ème compagnie), dirigé par le capitaine Verrox 22
  • Clan "Dorrvok" (10ème compagnie), dirigé par le capitaine Telavech 22

Avant la réorganisation du chapitre qui eu lieu après l'Hérésie, la Légion des Iron Hands comprenait de nombreux autres clans dont :

  • Clan "Atraxii" 21
  • Clan "Felg" 21
  • Clan "Morragul" 21
  • Clan "Ungavarr" 21

Organisation de la flotte

Grande Croisade

Vaisseaux Iron Hands répertoriés au M31 : 3

  • Le "Fist of Iron" - Barge de Bataille et vaisseau amiral de la flotte des Iron Hands. [Source?]
  • Le "Ferrum" (Croiseur d'attaque) de taille médiane. 3-p.104
  • Le "Iron Will" - Barge de bataille. 3-p.105
  • Le "Iron Heart" - Frégate; détruite lors de la campagne de Carolis. 3-p.108
  • Le "Armourum Ferrus". [Source?]
  • Le "Medusa's Glory". [Source?]
  • Le "Heart of Gold" (détruit à la Bataille de l'étoile de Carolis). [Source?]
  • Le "Iron Dream" (Barge de bataille détruite à la Bataille de l'étoile de Carolis). [Source?]
  • Le "Metallus" (Barge de bataille détruite à la Bataille de l'étoile de Carolis). [Source?]

Post-Hérésie

Vaisseaux Iron Hands répertories après les événements de l'Hérésie d'Horus jusqu'au M41 : 1

Engagements militaires et faits d'arme

Batailles de la Xème Légion


Batailles du Chapitre

Space Marine des Iron Hands (2003). 7-p.45

Dates Indéterminées


Iron Hands notables

Article détaillé : Personnages (Iron Hands)


Citations

" Admettre la défaite est un blasphème envers l'Empereur. "
- Renfrew Commistat, Chapelain Iron Hands Legiones Astartes - 9

" So it was in the beginning; so ever it shall be. "
- Credo of the Iron Hands - 12

Galerie

Formations de combat Iron Hands :
Escouade Tactique du clan "Vurgaan" (2003)
Escouade Devastator du Srgt Franz - 4ème comp. (2004)
Escouade Tactique - Clan inconnu- (2009)

Notes : éditions

  • Le symbole du chapitre a légèrement changé entre les éditions 1 et 2 : passant du pouce droit au pouce gauche. En outre, il continue de passer d'une épaule à l'autre selon les types d'unités (voir les différentes illustrations de cette page).


Sources

Voir aussi


Legiones Astartes durant l'Hérésie d'Horus
Loyalistes Raven GuardIron HandsWhite ScarsSpace WolvesDark AngelsUltramarinesImperial FistsBlood AngelsSalamanders
Renégats Alpha LegionWorld EatersEmperor's ChildrenSons of HorusNight LordsWord BearersThousand SonsDeath GuardIron Warriors