Hérésie d'Horus

De Warhammer 40k - Lexicanum
DeathwingBook.jpg Attention, Adepte de LEXICANUM!

Cet article ou cette section ne cite pas suffisamment ses sources.




2drones.gif Pour les articles homonymes, voir Hérésie d'Horus (Homonymie)



L'Hérésie d'Horus est un schisme majeur de l'Imperium à la fin de la Grande Croisade opposant les loyalistes supportant l'Empereur et les rebelles hérétiques d'Horus dédié aux divinités du Chaos. L'Hérésie a stoppé la Grande Croisade, provoqué l'enfermement de l'Empereur dans le Trône d'Or et engendré la faction du Chaos principalement basée dans l'Œil de la Terreur.

Raisons de l'Hérésie

Les raisons de l'Hérésie sont multiples. Les hérétiques forment un groupe disparate dont les motivations ne sont pas homogènes et sont même parfois conflictuelles. Ils se regroupent cependant sous le commandement d'Horus qui, seul, assure la cohésion des rebelles.

Les motivations de chaque protagoniste en particulier peuvent être trouvées sur la page qui leur est consacrée. Voici la liste des raisons qui ont poussé les hérétiques.

  • Ambition : De nombreux hérétiques cherchent à augmenter leur pouvoir. C'est notamment le cas de Horus qui souhaite régner sur la galaxie. C'est également le cas de Magnus qui rejoint les troupes de Tzeentch pour augmenter son pouvoir. Une partie de l'Adeptus Mechanicus trahit l'Empereur pour obtenir les Schémas de Construction Standards.
  • Décadence : De nombreuses actions ont été menées pour rendre les troupes de l'Empereur décadentes. Horus a promu la création des loges pourtant interdites par l'Empereur. Il a également distribué des armes ensorcelées qui ont affaibli les esprits de certains de ses frères. Fulgrim est l'exemple même de la personne devenue décadente.
  • Idéalisme : Beaucoup de traîtres sont en réalité des idéalistes. Mortarion souhaite un monde libre ; Konrad Curze veut éliminer le crime ; Magnus pense qu'il est possible de dompter les énergies du Warp ; Fulgrim souhaite que l'humanité accède à la perfection.
  • Religion : L'un des buts de la Grande Croisade est de supprimer les croyances religieuses et de les remplacer par la science. Les populations humaines sont pourtant réfractaires à abandonner leurs croyances. Lorgar croit en un sauveur divin et, déçu par l'Empereur, il se tourne vers le Chaos. Enfin, les puissances chaotiques sont tangibles et clairement contraires aux enseignements de l'Empereur.
  • Haines, rivalités, fiertés, frustrations : Les relations entre l'Empereur et ses fils, et entre les Primarques eux-mêmes, sont souvent inamicales. Angron et Mortarion haïssent leur père ; Konrad Curze ne lui fait pas confiance. Les Primarques sont inquiets de la fin de la Croisade ; ils redoutent la montée en puissance de l'Adeptus Administratum, et s'interrogent sur leur nouveau rôle. Perturabo déteste Rogal Dorn ; Alpharius s'est faché avec Roboute Guilliman ; Angron est toujours en colère ; Leman Russ hait Magnus, Horus considère que la plupart de ses frères sont jaloux de lui. Enfin, ils sont nombreux à vouloir démontrer leurs capacités, que ce soit les Iron Warriors, l'Alpha Legion ou les hérétiques des Dark Angels ; Horus lui-même est frustré de ses échecs.
  • Instabilité mentale : Plusieurs Primarques peuvent être soupçonnés d'être mentalement instables, en particulier Konrad Curze, Fulgrim ou Lorgar.
  • Concours de circonstances : La situation force la main à plusieurs Primarques. Magnus est attaqué par les Space Wolves ; les Iron Warriors et la Death Guard viennent de commettre des crimes qui risquent de leur coûter cher.

Déroulement

Période pré-Davin

De nombreux événements en lien avec l'Hérésie précède ceux les événements de Davin. Les Word Bearers commencent à vénérer les dieux du Chaos. Les World Eaters et les Night Lords deviennent incontrôlable. Les Thousand Sons étudient le Warp malgré l'interdiction. Les Iron Warriors provoquent un génocide sur leur planète d'origine.

Une loge se développe au sein de la légion des Luna Wolves. De manière générale, de nombreuses voix s'élève contre le nouvel ordre qui se met en place.

Trahison de Davin

Article détaillé : Trahison de Davin


À cause des manœuvres d'Erebus, Horus est grièvement blessé sur la lune de Davin par une arme démoniaque. Sous l'impulsion de Abaddon, Horus est soigné dans une loge de la planète où il est à la merci des dieux du Chaos. Ceux-ci parviennent à le corrompre.

À partir de ce moment, Horus met en place son plan pour corrompre le plus possible de frères et se débarrasser des autres. Les Ultramarines et les Dark Angels sont envoyés aux confins de la galaxie. Magnus prend connaissance de la trahison d'Horus et tente de prévenir l'Empereur en utilisant les pouvoir du Warp qui lui sont pourtant interdits ; l'Empereur n'écoute par l'avertissement mais envoie au contraire Leman Russ et sa légion capturer Magnus. Les deux légions s'affrontent.

Istvaan III

Article détaillé : Trahison d'Istvaan III


Sur le monde en rébellion d'Isstvan III, Horus déploie des troupes qui lui apparaissent incorruptibles. Puis, il utilise des armes bactériologiques pour détruire rebelles et loyalistes.

La trahison étant consommée, des troubles apparaissent partout dans l'Imperium. De nombreux seigneurs planétaires ambitieux proclament leur indépendance.

Guerre civile

Article détaillé : Liste de batailles de l'Hérésie d'Horus


Après la trahison de Horus, l'Imperium se divise en trois factions : les loyalistes qui suivent l'Empereur, les hérétiques qui suivent Horus, et les opportunistes qui en profitent pour faire sécession. Cela résulte en un grand nombre de combats fratricides entre humains.

Istvaan V

Article détaillé : Massacre du Site d'Atterrissage


L'Empereur envoie pas moins de sept légions pour stopper les Sons of Horus et capturer le chef des rebelles, Horus. Celui-ci reçoit le soutien de plusieurs légions. Le premier assaut, lancé par trois légions, est un échec et les troupes loyalistes opèrent une retraite stratégique avant de découvrir que les quatre légions gardées en réserve sont passées à l'ennemi. Les troupes loyalistes sont massacrées.

Bataille de Terra

Article détaillé : Bataille de Terra


Horus lance ses troupes sur Terra au cœur de l'Imperium pour détruire l'Empereur, comptant ainsi décapiter l'Imperium et rallier les indécis. La bataille est intense. Finalement, alors que les renforts loyalistes approchent, Horus abaisse ses boucliers protecteurs, permettant à l'Empereur de se téléporter sur sa Barge de Bataille. Les deux sur-hommes s'affrontent et l'Empereur tue Horus, non sans être gravement blessé. Les troupes rebelles sont battues et fuient dans l'Œil de la Terreur.

Fin de conflit

Les troubles continuent encore de nombreuses années. Les forces loyalistes doivent reconquérir la plupart de l'Imperium. Les Ultramarines, la Raven Guard et les Imperial Fists repoussent la quasi totalité des unités chaotiques encore présentes, notamment des Iron Warriors et la Death Guard. Les Imperial Fists ont d'énormes pertes au cours de la bataille de la Forteresse éternelle.

Conséquences

L'Hérésie d'Horus a signé la fin de la Grande Croisade. Le désir de l'Empereur d'unir l'Humanité et de détruire les races Xenos est stoppé. L'Empereur lui-même est gravement blessé et doit se retirer dans le Trône d'Or ; son pouvoir est transmis aux Hauts Seigneurs de Terra. Les armées chaotiques, réfugiées dans l'Œil de la Terreur restent une menace constante pour l'Imperium.

Sources

La plupart des références de cet article peuvent se trouver dans les pages citées.